Ouvrir le menu principal

Lucien Camus

personnalité politique française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Camus.

Lucien Camus
Illustration.
Lucien Camus avec le préfet le 29 août 1915 commémorant les destructions de 1914.
Fonctions
Député de Seine-et-Oise
Gouvernement IIIe République
Groupe politique Gauche indépendante
Maire d'Étampes
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Gurgy-le-Château, Côte-d'Or
Date de décès (à 70 ans)
Lieu de décès Étampes, Seine-et-Oise
Parti politique Rad-soc. puis du Rad-soc Pelletan.
Résidence Seine-et-Oise

Lucien Camus, né le à Gurgy-le-Château et mort le à Étampes, est un homme politique français Il est membre du Parti radical-socialiste puis du Parti radical-socialiste Camille Pelletan. Il est élu député de Seine-et-Oise sous cette dernière étiquette en 1936.

BiographieModifier

Médecin, tout d'abord établi à Gerbéviller, il devient maire de cette commune et conseiller général en 1912, deux mandats qu'il occupe jusqu'en 1919, il est le témoin de la destruction de sa ville lors de la Bataille de la trouée de Charmes en mars 1914 par les Allemands. Il s'installe par la suite en région parisienne, à Étampes, ville dont il devient maire en 1929, mandat qu'il conserve jusqu'à la chute de la IIIe République en 1940. En 1935, il quitte le Parti radical et rejoint le Parti radical-socialiste Camille-Pelletan fondé par le leader radical de Seine-et-Oise, Gabriel Cudenet. En 1936, il est élu comme candidat de Front populaire contre un autre ancien radical, Pierre Cathala, député sortant et fondateur du Parti radical indépendant. Son rôle à la Chambre des députés sera modeste. En 1940, il ne prend pas part au vote des pleins pouvoirs au Maréchal Pétain.

Mandats électorauxModifier

SourcesModifier