Luce Pietri

historienne française
Luce Pietri
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
[1] (91 ans)
Nom de naissance
Luce GascoinVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité

Luce Pietri, née Gascoin[2] en 1931, est une historienne et universitaire française spécialiste d'Antiquité tardive.

BiographieModifier

Ayant suivi les cours et les séminaires d'Henri Irénée Marrou, elle a entrepris sous sa direction, puis poursuivi des recherches dans les domaines qu'il avait illustrés par son enseignement et ses ouvrages : l'histoire de l'Eglise et l'étude des sources anciennes qui la font connaître l'épigraphie chrétienne enfin la prosopographie chrétienne dont il avait été l'initiateur[3].

Ancienne élève de l'École normale supérieure de jeunes filles (promotion 1952)[4] et membre de plusieurs sociétés savantes, elle est professeur émérite à l'université Paris IV-Sorbonne[5].

Elle s'est mariée avec l'historien Charles Pietri, mort en 1991[2].

PublicationsModifier

Elle est également l'auteure de plusieurs travaux fondamentaux pour la connaissance historique du christianisme antique, dont :

  • La topographie chrétienne des cités de la Gaule des origines à la fin du VIIe siècle, Paris, Publications du Centre de Recherches sur l'Antiquité tardive et le Haut Moyen-âge, 1975.
  • La ville de Tours du IVe au VIe siècle. Naissance d'une cité chrétienne, Rome, Publications de l'École Française de Rome, 1983[6].
  • Le monde et son histoire, 2 vols [sous la dir. de], Paris, Robert Laffont, 1984-1985.
  • Histoire du christianisme des origines à nos jours, 14 vols [sous la dir. de], Paris, Desclée, 1991-2001.
  • Prosopographie chrétienne du Bas-Empire : Prosopographie de l'Italie chrétienne (313-604) [sous la dir. de], Rome, Publications de l'École Française de Rome, 2000.
  • Prosopographie chrétienne du Bas-Empire : La Gaule chrétienne (314-614) [sous la dir. de], Paris, ACHCByz, 2013.
  • Grégoire de Tours. La Gloire des martyrs [texte établi, traduit et commenté], Paris, Les Belles Lettres, 2016.
  • Grégoire de Tours. La Vie des Pères [texte établi, traduit et commenté], Paris, Les Belles Lettres, 2016.

DistinctionsModifier

RéférencesModifier

  1. Notice de la BnF
  2. a et b Claude Lepelley, « Charles Pietri (1932-1991) », Revue des Études Augustiniennes,, vol. 37,‎ , p. 193-195 (lire en ligne)
  3. « Luce Pietri », sur babelio.com.
  4. « Luce Pietri », sur archicubes.ens.fr.
  5. « Luce Pietri », sur lesbelleslettres.com.
  6. Marc Reydellet, « Luce Pietri. La ville de Tours du IVe au VIe siècle. Naissance d'une cité chrétienne », Bibliothèque de l'École des chartes, vol. 143, no 1,‎ , p. 177-180 (lire en ligne)

Liens externesModifier