Luc Varenne

journaliste sportif belge
Alphonse Tetaert
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
(à 88 ans)
UccleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Alphonse TetaertVoir et modifier les données sur Wikidata
Surnom
Luc Varenne
Nationalité
Drapeau : Belgique Belge
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions

Luc Varenne (nom obtenu officiellement par arrêté royal), né Alphonse Tetaert à Tournai le et mort le , est un journaliste sportif belge lié à la RTBF.

BiographieModifier

Né Alphonse Tetaert à Tournai en Belgique, Luc Varenne s'est engagé dans la Légion étrangère en 1938 et combattit notamment l'Afrika Korps de Rommel en Tunisie. Il y obtint le grade de sergent et, à la fin de son engagement, rejoignit en mai 1941 l'Angleterre où par le concours des circonstances il fut engagé à présenter l'émission de la radio nationale belge, Radio Belgique : Les Belges vous parlent de Londres... de jusqu'à la libération.

Les 15 premiers jours de l'année 1945, il fut le responsable en tant que rédacteur en chef du Journal parlé.

À partir du , il devint commentateur sportif. Ainsi, il débuta par des reportages de matchs de football (son tout premier match fut une rencontre entre la Belgique et l'Angleterre) et créa la première émission radio en dehors des journaux d'informations : Le quart d'heure du sport. Il commenta trente tours de France et fut l'un des plus grands supporters du champion cycliste belge Eddy Merckx.

Il était célèbre pour son style volubile et ses commentaires passionnés : les gens regardaient l’événement sportif à la télévision mais l'écoutaient à la radio.

L'un de ses reportages les plus célèbres se situe lors de la finale européenne de la Coupe Davis en 1957. Il tint l'antenne cinq heures d'affilée pour le double (victorieux) Washer-Brichant contre les Italiens Pietrangeli-Merlo. Cet événement était son plus beau souvenir personnel de reporter sportif.

La cérémonie des funérailles s'est tenue en l'église Notre-Dame du Rosaire à Uccle le suivie de l'incinération au Crématorium Intercommunal de Bruxelles à Uccle.

Il est le père de deux filles, Christine née en 1947 et Françoise née en 1950.

HonneursModifier

Luc Varenne a un stade qui porte son nom dans sa ville natale. Son inauguration eut lieu en présence de Lilian Stanton, la veuve du journaliste. Ce stade fut le théâtre en , de la phase finale de la Coupe d'Europe des moins de 17 ans. C'est le stade du Royal Football Club Tournai, club de division 3 belge, issu de la fusion entre l'Union de Tournai et le Racing de Tournai.

DistinctionsModifier

Il fut anobli avec le titre de chevalier par le roi Albert II en 1998. Sa devise est Paroles d'Honneur.

CinémaModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier