Luís Montenegro

homme politique portugais

Luís Montenegro
Illustration.
Luís Montenegro en 2024.
Fonctions
Premier ministre du Portugal
En fonction depuis le
(18 jours)
Président Marcelo Rebelo de Sousa
Gouvernement XXIVe constitutionnel
Législature XVIe
Coalition PPD/PSD.CDS-PP
Prédécesseur António Costa
Président du Parti social-démocrate
En fonction depuis le
(1 an, 9 mois et 17 jours)
Élection 28 mai 2022
Prédécesseur Rui Rio
Président du groupe PPD/PSD à l'Assemblée de la République

(5 ans, 11 mois et 17 jours)
Législature XIIe et XIIIe
Prédécesseur Miguel Macedo
Successeur Hugo Soares
Député portugais
En fonction depuis le
(25 jours)
Élection 10 mars 2024
Circonscription Lisbonne
Législature XVIe

(16 ans et 1 jour)
Élection 17 mars 2002
Réélection 20 février 2005
27 septembre 2009
5 juin 2011
4 octobre 2015
Circonscription Aveiro
Législature IXe, Xe, XIe, XIIe et XIIIe
Groupe politique PPD/PSD
Biographie
Nom de naissance Luís Filipe Montenegro Cardoso de Morais Esteves
Date de naissance (51 ans)
Lieu de naissance Porto (Portugal)
Nationalité Portugaise
Parti politique PPD/PSD
Diplômé de Université catholique portugaise
Profession Avocat

Luís Montenegro
Chefs du gouvernement du Portugal

Luís Montenegro, né le 16 février 1973 à Porto, est un homme politique portugais. Membre du Parti social-démocrate (PPD/PSD), il en est le président depuis . Il est Premier ministre du Portugal depuis 2024.

Il est élu en 2002 député du district d'Aveiro. Entre 2011 et 2017, il préside le groupe parlementaire du PPD/PSD, d'abord dans la majorité sous Pedro Passos Coelho, puis dans l'opposition au socialiste António Costa. Ayant échoué en 2020, il parvient en 2022 à prendre la suite de Rui Rio comme président du Parti social-démocrate.

En , trois semaines après la victoire relative de l'Alliance démocratique, dont son parti est la principale force, aux élections législatives anticipées, il est nommé Premier ministre et forme un gouvernement minoritaire.

Biographie modifier

Études et carrière professionnelle modifier

Après une licence en droit et un diplôme postgrade universitaire en droit de la protection des données obtenus à l'université catholique portugaise, Luís Montenegro exerce en tant qu'avocat. En parallèle, il intègre plusieurs cercles dirigeants d'entreprises portugaises, notamment en tant que président de l'assemblée générale desdits groupes.

Parcours politique modifier

Politique locale puis nationale modifier

Luís Montenegro entre en politique à l'échelon local, étant élu à plusieurs reprises à Espinho pour le compte du Parti social-démocrate (PPD/PSD) et occupant successivement les fonctions de membre puis de président de l'assemblée municipale de la commune et d'échevin au sein de l'exécutif municipal.

En 2002, il est élu pour la première fois député, pour la circonscription d'Aveiro, et intègre l'Assemblée de la République, étant ensuite successivement réélu jusqu'à sa démission en avril 2018[1]. En parallèle, il occupe la présidence du groupe parlementaire du PSD à compter des élections législatives de 2011 jusqu'en 2017[2].

Président du Parti social-démocrate modifier

En janvier 2020, il lance sa candidature à la présidence du PSD contre son président sortant, Rui Rio. Réussissant à mener l'élection interne du parti à un second tour de scrutin[3], il échoue à être élu, ne récoltant que 46,8% des suffrages exprimés[4]. Après la défaite du PSD lors des élections législatives de 2022, et à la suite de la démission de Rio, Montenegro renouvelle sa candidature à prendre la tête du parti et en est élu président, obtenant 72,5% des suffrages exprimés lors du duel interne de mai 2022[5].

Sous sa présidence, le PSD annonce exclure le parti Chega de tout accord de gouvernement à la suite des prochaines élections[6]. En 2024, après l'annonce de la tenue d'élections législatives anticipées pour le 10 mars suivant, il noue un accord avec le CDS – Parti populaire et le Parti populaire monarchiste afin de présenter des listes uniques aux électeurs, renouant ainsi l'Alliance démocratique de Francisco Sá Carneiro.

Premier ministre du Portugal modifier

Au cours des élections législatives, l'Alliance démocratique arrive en tête sans majorité absolue. Réitérant son refus de gouverner avec Chega, Luís Montenegro devient le Premier ministre du Portugal à la tête d'un gouvernement minoritaire[7].

Notes et références modifier

Source de traduction modifier

Références modifier

  1. (pt) « Luís Montenegro sai do Parlamento e deixa avisos a Rio - Renascença », sur Rádio Renascença, (consulté le )
  2. « Luís Montenegro eleito líder parlamentar do PSD », sur web.archive.org, (consulté le )
  3. (pt) « PSD. Rio vence por 0,56% e vai disputar segunda volta com Montenegro », sur PSD. Rio vence por 0,56% e vai disputar segunda volta com Montenegro, (consulté le )
  4. (pt) « Resultados finais: Rui Rio venceu segunda volta com 53,2% dos votos, mais 2.071 do que os conseguidos por Montenegro », sur Observador (consulté le )
  5. (pt) « Luís Montenegro é o novo líder do PSD », sur ECO, (consulté le )
  6. (pt) Miguel Santos Carrapatoso, « Montenegro: “Não vamos governar com o apoio da extrema-direita” », sur Observador (consulté le )
  7. Philippe Bernier Arcand, « L'exemple portugais », sur Acadie Nouvelle, (consulté le )

Voir aussi modifier

Liens externes modifier