Loyalist Volunteer Force

Le Loyalist Volunteer Force (LVF, français : Force volontaire loyaliste) est un groupe paramilitaire loyaliste d'Irlande du Nord (anti-indépendantiste).

Loyalist Volunteer Force
Ulster loyalist flag.svg
Histoire
Fondation
Dissolution
Cadre
Type
Siège
Pays
Organisation
Idéologie

Il s'est formé d'une scission de la brigade de l'Ulster de l'UVF menée par Billy Wright en 1996, en réaction à l'appel à déposer les armes[1]. Il est désigné comme un groupe terroriste par l'Irlande[réf. nécessaire]. L'organisation est placée sur la liste officielle des États-Unis[2], du Canada[3] et du Royaume-Uni[4] (à partir de [1]) et l'était jusqu'en 2009 sur celle de l'Union européenne[5] mais n'apparait plus en 2010[6].

Le groupe fut responsable de 18 meurtres[7]. Le , le leader, Billy Wright, alors emprisonné à Maze, fut abattu par trois membres de l'Irish National Liberation Army[1] (Christopher "Crip" McWilliams, John Glennon et John Kennaway). En réponse à cet assassinat, 10 Irlandais catholiques furent tués par la LVF et l'UFF. En , l'organisation déclara un cessez-le-feu et fut la première a rendre des armes, néanmoins, leurs actions reprirent[1].

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier