Louise-Marguerite de Prusse

aristocrate allemande
Louise-Marguerite de Prusse
Description de cette image, également commentée ci-après
Louise-Marguerite de Prusse en 1907.

Titre

Épouse du gouverneur général du Canada


(4 ans, 11 mois et 28 jours)

Prédécesseur Alice Grey
Successeur Evelyn Cavendish
Biographie
Titulature Princesse de Prusse
Dynastie Maison de Hohenzollern
Nom de naissance Luise Margareta Alexandra Viktoria Agnes
Naissance
Potsdam, Brandebourg (Royaume de Prusse)
Décès (à 56 ans)
Clarence House, Londres (Royaume-Uni)
Sépulture Domaine de Frogmore (Windsor)
Père Frédéric-Charles de Prusse
Mère Marie-Anne d'Anhalt-Dessau
Conjoint Arthur de Connaught et Strathearn
Enfants Margaret de Connaught
Arthur de Connaught
Patricia de Connaught

Description de l'image Coat of Arms of Princess Louise Margaret of Prussia (Order of Queen Maria Luisa).svg.

Louise-Marguerite de Prusse (Luise Margarete Alexandra Viktoria Agnes von Preußen), née le et décédée le , est une princesse de Prusse, épouse d'Arthur de Connaught et Strathearn, fils de la reine Victoria. Elle est vice-reine consort du Canada du 13 octobre 1911 au 11 octobre 1916.

BiographieModifier

Famille et jeunesseModifier

Louise-Marguerite est née le 25 juillet 1860 au palais de Marbre de Potsdam [1]. Elle est la fille du prince Frédéric-Charles de Prusse, « le prince rouge » qui s'est distingué pendant la guerre victorieuse de 1870 contre la France et de la princesse Marie-Anne d'Anhalt-Dessau. Elle a deux sœurs aînées, Marie et Élisabeth-Anne, et un frère cadet, Frédéric-Léopold. La princesse est la petite-nièce de l'empereur Guillaume Ier et de l'impératrice Augusta de Saxe-Weimar-Eisenach. Le prince Frédéric-Charles est un homme autoritaire et violent qui, en 1858, ne se retient pas de frapper sa femme qui vient d'accoucher d'une troisième fille. Seule l'influence du Kaiser empêche la séparation du couple qui, cependant, vit séparément. La princesse Marie-Anne est considérée comme l'une des plus belles femmes d'Europe, artiste talentueuse qui conseille nombre de jeunes filles avant leur entrée dans le monde.

MariageModifier

 
La princesse Louise-Marguerite le jour de son mariage.

Le , la princesse épouse le prince Arthur de Connaught et Strathearn en la chapelle Saint-Georges de Windsor. Le prince Arthur est le septième enfant et le troisième fils de la reine Victoria du Royaume-Uni et du défunt prince Albert de Saxe-Cobourg-Gotha [2]. Il est estimé qu'il s'agit d'un mariage d'amour. La princesse souhaite également s'éloigner de la cour de Berlin et de la violence de son père [3].

Le mariage est décrit comme grandiose et le couple reçoit un grand nombre de cadeaux précieux : ceux de la reine consistent en un diadème en diamant et un pendentif en perles et diamants. De nombreux membres des familles royales d'Angleterre et d'Allemagne sont présents, dont le prince et la princesse de Galles.

Le couple a trois enfants :

Duchesse de ConnaughtModifier

 
La duchesse de Connaught par John Singer Sargent en 1908.

La duchesse de Connaught passe les vingt premières années de son mariage à accompagner son époux lors de ses divers déploiements à travers l'Empire britannique. Le duc et la duchesse de Connaught font l'acquisition de Bagshot Park dans le Surrey comme maison de campagne et, après 1900, utilisent Clarence House comme résidence londonienne. En 1885, elle devient chef du 64e (8e Brandebourg) régiment d'infanterie de l'armée prussienne "Generalfeldmarschall Prinz Friedrich Karl von Preußen". Elle accompagne son mari au Canada en 1911, lorsqu'il devient gouverneur général. En 1916, elle devient colonel-en-chef du 199th Canadian (Overseas) Infantry Battalion (The Duchess of Connaught's Own Irish-Canadian Rangers) [4].

La duchesse de Connaught meurt de la grippe et de la bronchite à Clarence House le 14 mars 1917. Elle est le premier membre de la famille royale britannique à être incinéré, ce qui est fait au crématorium de Golders Green. La procédure de conservation des cendres dans une urne étant encore inconnue à l'époque, son urne est donc transportée dans un cercueil ordinaire lors de la cérémonie. Le roi George V ordonne quatre semaines de deuil et une garde d'honneur militaire lors des funérailles [5]. Ses cendres sont finalement enterrées au Royal Burial Ground de Frogmore. Le duc de Connaught lui survit près de vingt-cinq ans.

La maternité adjacente à l'hôpital militaire de Cambridge d'Aldershot est nommée en son honneur la maternité Louise-Marguerite. Elle avait en effet posé la première pierre de cet hôpital, construit pour les épouses et les enfants de la garnison d'Aldershot [6].

AscendanceModifier

Titres et prédicatsModifier

  • 25 juillet 1860 - 13 mars 1879 : Son Altesse royale la princesse Louise-Marguerite de Prusse [7]
  • 13 mars 1879 - 14 mars 1917 : Son Altesse royale la duchesse de Connaught et Strathearn [8]

DistinctionsModifier

NotesModifier

  1. Alison Weir, Britain's Royal Families: The Complete Genealogy, New York, Random House, , 311 p. (ISBN 978-1-4464-4911-0)
  2. (en) Herbert George Todd, Armory and Lineages of Canada, The Armorial Register Limited, , 8 p. (ISBN 978-0-9568157-9-8)
  3. Helen Rappaport, Queen Victoria: A Biographical Companion, Santa Barbara, CA, ABC-CLIO, , 45 p. (ISBN 1-85109-355-9)
  4. (en) Turtle Bunbury, The Glorious Madness – Tales of the Irish and the Great War: First-hand accounts of Irish men and women in the First World War, Gill & Macmillan Ltd, (ISBN 978-0-7171-6614-5)
  5. (en) Lewis H. Mates, Encyclopedia of Cremation, New York, Routledge, , 129 p. (ISBN 978-0-754-63773-8)
  6. (en) Paul H. Vickers, Aldershot Through Time, Amberley Publishing Limited, (ISBN 978-1-4456-2648-2)
  7. « The London Gazette, Issue 24743, Page 4467 »,
  8. « The London Gazette, Issue 26947, Page 1696 »,
  9. (ja) 刑部芳則, 明治時代の勲章外交儀礼, 明治聖徳記念学会紀要,‎ (lire en ligne), p. 157

Article connexeModifier

Liens externesModifier