Ouvrir le menu principal
Louis de Grenade
Retrato de Fray Luis de Granada.jpg
Portrait de Louis de Grenade (1599) par Francisco Pacheco.
Biographie
Naissance
Décès
Formation
Activités
Autres informations
Religion
Ordre religieux
Étape de canonisation

Louis de Grenade (Grenade, 1504 - Lisbonne, 1588) est un dominicain espagnol, écrivain et prédicateur catholique.

Sommaire

BiographieModifier

Baptisé sous le nom de Luis de Sarria, son père meurt peu après sa naissance, et sa mère doit vivre de mendicité. Cette expérience précoce de la pauvreté, de l'humilité et de l'abandon marque durablement le caractère de Luis : toute sa vie, il accorde une grande attention aux pauvres, et montre une dévotion toute particulière à l'égard de Jésus enfant. On raconte que les comtes de Mendoza le prirent sous leur protection après l'avoir entendu prêcher à ses camarades de jeu le sermon qu'il venait d'entendre à l'église. Luis devient donc page de Diego Hurtado de Mendoza.

Il grandit dans l'Alhambra de Grenade, où vivaient les Mendoza, et étudie les lettres. À dix-neuf ans, il est admis au couvent dominicain de Santa Cruz La Real, à Grenade. Il prononce ses vœux en 1525, et prend le nom de religion de frère Luis de Grenade ; il se fait très vite remarquer par ses talents de prédicateur, et reçoit une formation théologique poussée : après ses études à Grenade, il est envoyé en 1529 au couvent de San Gregorio, à Valladolid. Il y fait la connaissance du frère Melchior Cano, avec lequel il aura plus tard maille à partir, mais également de l'archevêque Carranza, qui fut l'un des premiers à mettre en œuvre la Contre-Réforme en Espagne.

PublicationsModifier

  • Louis de Grenade, Traité de l'oraison, du jeûne et de l'aumône, trad. Joseph de Almeida, coll. Sagesses chrétiennes, Paris, Cerf, 2004.
  • Louis de Grenade, La vie du R.P. Jean Avila, prêtre séculier, Paris, Camus, 1641 (lire en ligne sur gallica.fr).
  • Louis de Grenade, Guide des pécheurs, Paris, Le Petit, 1679 (lire en ligne sur Tolosana).
  • Louis de Grenade, Mémorial de la vie chrétienne, Paris, Le Petit, 1701 (lire en ligne sur Tolosana).
  • Louis de Grenade, Rhétorique ecclésiastique, Traité de l'éloquence des prédicateurs, trad. Binet, Lyon, Guyot, 1829, 2 volumes (lire en ligne : vol.1 et vol.2 sur gallica.fr).
  • Louis de Grenade, Vie du vénérable serviteur de Dieu, Dom Bartholomée des martyrs, Paris, Douniol, 1870, (lire en ligne sur gallica.fr).

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier