Louis de Bonis

paléontologue et anthropologue français (1934-)

Louis de Bonis, né le , est un anthropologue et paléontologue français.

Louis de Bonis
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Abréviation en zoologie
De BonisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Distinction

BiographieModifier

Louis de Bonis est né à Marseille en 1934[1]. C'est là qu'il développera son intérêt pour la paléontologie notamment durant ces étude à l’université des sciences. En 1962, il intègre l'université de Paris où il obtiendra un diplôme en paléontologie des vertébrés et paléoanthropologie. A partir de ce moment-là, il consacrera le reste de sa carrière à la paléontologie[1]. A partir de 1980, il travaille au laboratoire de PALEVOPRIM (Paléontologie Évolution Paléoécosystèmes Paléoprimatologie) de l'université de Poitiers[2].

Il est le premier anthropologue à avoir eu l'idée dès les années 1970 de chercher un australopithèque dans la région ouest de l'Afrique (Tchad) d'après la théorie du West Side Story, selon laquelle un certain nombre de modifications génétiques se sont révélées positives il y a 6 à 7 millions d'années, permettant à la lignée des Pré-australopithèques d'émerger.[réf. nécessaire]

OuvragesModifier

  • La famille de l'homme : des lémuriens à Homo sapiens, Belin, coll. « Bibliothèque scientifique », , 128 p. (ISBN 9782842450076)
  • L’Évolution dans sa réalité et ses diverses modalités, Masson, , 419 p. (ISBN 9782225812408)
  • Contribution à l’étude des Mammifères de l’Aquitanien de l’Agenais: Rongeurs, Carnivores, Périssodactyles, Mémoires du Muséum national d'Histoire naturelle, , 192 p.
  • Évolution et extinction dans le règne animal, Dunod, , 192 p. (ISBN 978-2225823220)

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) Stéphane Peigné, Gildas Merceron et Georges D. Koufos, « Louis de Bonis: 50 years of paleontological research on mammals », Geodiversitas,‎ (lire en ligne)
  2. « DE BONIS Louis », sur PALEVOPRIM (consulté le 21 mars 2021)

Liens externesModifier