Ouvrir le menu principal

Officier général francais 3 etoiles.svg Louis Rucquoy
Louis Ruquoy

Naissance 1861
Frasnes-lez-Buissenal
Décès 1937
Braine-l'Alleud
Origine Drapeau de la Belgique Belgique
Arme infanterie
Grade Lieutenant-général
Années de service 8 septembre 1877-1er janvier 1927
Commandement 3e régiment de chasseurs
état-major général de l'armée
5e division d'armé
Armée d'occupation en Rhénanie
Conflits Première Guerre mondiale
Hommages un fort à Tournai
une rue à

Le baron[1] Louis Hubert Ruquoy (aussi orthographié Rucquoy) était un lieutenant-général belge, né le 03 novembre 1861 à Frasnes lez Buissenal et décédé en 1937 qui combattit durant la Première Guerre mondiale.

Carrière militaireModifier

Il intègre le 7e régiment de ligne en septembre 1877. En juillet 1878, il devient sergent. Après avoir été instructeur à l'école des enfants de troupes, il est nommé sous-lieutenant en octobre 1881 et est affecté au 1er régiment de chasseurs à pied. Il fait l'école de guerre de 1890 à 1893. Il est envoyé au 4e régiment de lanciers, puis en 1894 au bureau des opérations du ministère de la guerre... En mars 1913, il est affecté avec le grade de lieutenant-colonel au 3e régiment de chasseurs à pied dont il prend le commandement en juin 1914 et jusqu'en juin 1915. Il est blessé par balle 2 fois en octobre 1914. Le 11 juin 1915, il est nommé général-major et reçoit le commandement de la 5e division d'armée. Le 30 mars 1916, il est promu lieutenant-général Il prit la succession de Félix Wielemans comme chef d'état-major général de l'armée belge à la disparition de celui-ci en janvier 1917. Il passa ensuite commandant de la 5e division d'armée en avril 1918 pour finir après la guerre comme commandant de l'armée d'occupation belge en Rhénanie.

Pendant l'entre-deux-guerres la caserne de la Citadelle de Tournai reçoit le nom de Quartier Général Baron Ruquoy en l'honneur du colonel commandant le 3e régiment de chasseurs à pied en 1914.

Vie privéeModifier

Il épouse Alice Koopmans qui lui donnera un fils, Pierre, né le 6 août 1898. Celui-ci, également lieutenant au 3e chasseurs à pied, sera tué dans les tranchées, à Boezinge, le 26 décembre 1916.

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. Titre concédé le par le roi Albert I