Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour le mathématicien, voir Louis Poinsot.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Poinssot.

Louis Poinssot
Archéologue
Présentation
Naissance
Paris, France
Décès (à 88 ans)
Paris, France
Nationalité française
Entourage familial
Parents Julien Poinssot, père
Marie Durand de Laur, mère
Enfant(s) Claude Poinssot, fils

Louis Poinssot, né le à Paris (6e arrondissement) et décédé le dans la même ville, est un archéologue français. Il est le fils du juriste Julien Poinssot, l'un des tout premiers explorateurs de la Tunisie antique, et de Marie Durand de Laur.

BiographieModifier

Élève au collège Stanislas, licencié en lettres et en droit, il est ensuite élève à l'École pratique des hautes études (1902), puis à l'École française de Rome (1903)[1]. Il est le collaborateur de deux grands archéologues français, tous deux directeurs du service des antiquités en Tunisie : Paul Gauckler, directeur de 1896 à 1905, puis Alfred Merlin, directeur de 1906 à 1921. Inspecteur des antiquités à partir de 1907, il devient lui-même directeur de ce service de 1921 à 1942[2] ; l'archéologue Gilbert Charles-Picard, fils de Charles Picard, lui succède.

Il poursuit activement les fouilles des sites de Thuburbo Majus, Carthage, Haïdra, Younga et surtout Dougga, sous la conduite de Gauckler à partir de 1901. Il s'implique également beaucoup dans le développement des collections du musée national du Bardo.

Il est membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres.

Il est le père de l'archéologue et historien spécialiste du site de Dougga, Claude Poinssot. Ses archives sont conservées à l'Institut national d'histoire de l'art.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier