Louis John Rhead

artiste américain
Louis John Rhead
LouisRheadPortrait (cropped).JPG
Louis John Rhead
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Etruria (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 68 ans)
AmityvilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Fratrie
Frederick Alfred Rhead (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Louis John Rhead, dit Louis Rhead, né à Etruria, Stoke-on-Trent (Staffordshire), le et mort à Amityville (New York) le , est un illustrateur américain d'origine britannique qui a marqué l'âge d'or de l'illustration américaine à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle.

BiographieModifier

Né en Angleterre, il part étudier à Paris à l'âge de 13 ans, sous l’égide du peintre Gustave Boulanger. Il entre ensuite chez Mintons, l’atelier du célèbre potier Thomas Minton, puis, comme son frère George, gagne une bourse à l'école des beaux-arts de South Kensington. Avec son frère, à Londres, il travaille en tant que concepteur de couvertures de livres et d’affiches pour l'éditeur Cassell. La maison d'édition américaine Appleton offre alors à Louis le poste de directeur artistique. Il émigre aux États-Unis en 1883, devenant par la suite citoyen américain après son mariage avec Catherine Bogart Yates.[1]

Fortement influencé par Eugène Grasset, il est le premier affichiste à remporter un succès international, notamment grâce à ses affiches pour le New York Sun et des périodiques comme Cassell's Magazine, The Century Magazine, Scribner's et The Bookman. En 1895, il gagne une médaille d'or dans la catégorie « Best American Poster Design » à la première exposition américaine d'affiches d'art à Boston[1]. Rhead est aussi inspiré par Walter Crane et William Morris, deux artistes importants du mouvement Arts & Crafts[2]. Il est lié en amitié avec Jules Chéret qui admire son travail.

Louis John Rhead est également céramiste, peintre et aquarelliste. Entre 1902 et sa mort en 1926, il illustre avec ses deux frères de nombreux ouvrages pour la jeunesse, tels que Le Voyage du pèlerin, Robin des Bois et les légendes arthuriennes[1]. Passionné de pêche à la mouche, Rhead publie plusieurs livres sur la pêche et crée une gamme de mouches et d’appâts.

ŒuvresModifier

Gray (Haute-Saône), musée Baron-Martin :

  • Sans titre (Femme et paon), estampe.

Affiches et illustrationsModifier

AnnexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b et c (en) « Louis Rhead Biography », sur pookpress.co.uk (consulté le 15 novembre 2018)
  2. (en) « Louis Rhead », sur Smithsonian American Art Museum (consulté le 15 novembre 2018)
  3. Notice du musée des Arts décoratifs, en ligne.
  4. a et b Affiche reproduite dans la publication illustrée mensuelle Les Maîtres de l'affiche.
  5. Illustration de couverture du roman Bold Robin Hood and His Outlaw Band: Their Famous Exploits in Sherwood Forest de Louis Rhead.

Liens externesModifier