Louis Ier de Thuringe

Louis Ier, né vers 1090 et mort le , fut landgrave de Thuringe de 1131 jusqu'à sa mort. Ses descendants de la dynastie des Ludowinges régnaient sur le landgraviat de Thuringe jusqu'en 1247.

Louis Ier de Thuringe
Tombe dans l'église St Georges à Eisenach.
Titre de noblesse
Landgrave (en)
Biographie
Naissance
Décès
Famille
Ludowinger (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Mère
Adelheid von Stade (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Udon Ier de Thuringe (d)
Henri Raspe IVoir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfants
Louis II de Thuringe
Henri Raspe II
Adelheid von Thüringen (d)
Cäcilie von Thüringen (d)
Judith de Thuringe
Mechtild von Thuringe (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Biographie

modifier

Louis est le second fils et successeur de Louis le Sauteur (mort en 1123), comte en Thuringe, et de son épouse Adélaïde de Stade. Il est le 3e personnage de sa lignée à se nommer « Louis » après son père et son grand-père mais comme il est le premier à porter le titre de landgrave et qu'il est l'origine de l'expansion territoriale de son domaine familial, il est nommé Louis Ier par l'historiographie.

Il reçoit également comme épouse une riche héritière Edwige de Gudensberg et il obtient, après la mort de son beau-père le comte Gison IV de Gudensberg en 1122, la totalité de son héritage ce qui lui permet de réaliser l'union de la Thuringe et de la Hesse. L'année suivante, son frère cadet Henri Raspe épousa la veuve du comte Gison IV, Cunégonde de Bilstein.

Favori du roi Lothaire III, il est nommé landgrave de Thuringe en 1131 en remplacement de Hermann Ier de Winzenbourg, lequel était tombé en disgrâce. Ses relations étroites avec Lothaire, couronné empereur en 1133, favorisent son accession à ce rang quasi princier.

Après la mort de Lothaire en 1137, Louis dévient alors un ardent partisan des Hohenstaufen qu'il appuie dans leur combat pour la prise de contrôle de l'empire contre les Welf (la maison de Brunswick), descendants de Lothaire. L'élection de Conrad III de Hohenstaufen au roi des Romains a marqué le début de plusieurs décennies de disputes entre les deux dynasties.

Le landgrave meurt le en laissant la tutelle de son fils au roi Conrad III. Il est inhumé dans l'abbaye de Reinhardsbrunn fondée par sa famille à Friedrichroda.

Ascendants

modifier

Ascendance

modifier

Postérité

modifier

Louis et son épouse Edwige de Gudensberg, héritière de la Hesse, laissent plusieurs enfants :

Liens externes

modifier