Louis II de Brzeg

Louis II de Brzeg
Fonction
Duc de Legnica (d)
Biographie
Naissance
Décès
Activité
FeudataireVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Marguerite de Mazovie (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Henri IX de Lubin
Marguerite de Brzeg (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfants
Hedwige de Brzeg
Magdalena de Brzeg (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Louis II de Brzeg; (en polonais: Ludwik II brzeski né vers 1380/1385 – † ), fut duc de Brzeg (en allemand: Brieg) de 1399 (jusqu'en 1400 avec son frère ainé comme corégent) et duc de Legnica à partir de 1413.

Origine et début du règneModifier

Louis II est le second fils de Henri VII le Balafré, duc de Brzeg, mais l'ainé de ceux nés de son union avec sa seconde épouse Margueritte de Mazovie, fille de Siemovit III, duc de Mazovie.

On connait peu de chose sur les premières années de Louis. La mort de son père en 1399 le laisse avec son demi-frère ainé Henri IX corégent conjoint du duché de Brzeg; cependant une année plus tard en ils décident de procéder à un partage formel de leur possessions: Louis II conserve Brzeg et Henri IX prend Lubin en allemand: Lüben, Chojnów en allemand: Haynau et Oława en allemand: Ohlau. Le les deux frères sont présents à la réunion des ducs Piast de Silésie à Wroclaw, dans laquelle ils se lient les uns avec les autres par une alliance défensive et rendent l'Hommage féodal à Venceslas IV roi des romains et de Bohême.

En 1404 Louis II effectue un pèlerinage en Terre-Sainte, au cours duquel il est capturé et mis à rançon par des musulmans. La mauvaise nouvelle n'arrive seulement à Brzeg qu'à la fin de l'année. Henri IX, afin de réunir la somme exigée pour la libération de son frère, impose aux habitants de Brzeg, comme à ses propres sujets de Chojnów et d'Oława une taxe supplémentaire. Les 4.000 fines réclamées sont réunies rapidement peu après; toutefois, Louis II ne revient en Silésie qu'a la fin de 1405. Pendant sa longue captivité son frère assure la régence du duché de Brzeg.

La succession de LegnicaModifier

Les relations de deux demi-frères qui depuis leur enfance était excellentes et chaleureuses subissent un complet changement du fait de la succession du duché de Legnica.

En le duc Venceslas II de Legnica, Prince-évêque de Wroclaw, décide de choisir Louis II comme son héritier, il lui laisse Legnica et la moitié de Złotoryja en allemand: Goldberg. Des droits sur l'autre moitié de Złotoryja et une rente de 6,000 fines sont également dévolus à Henri IX. Venceslas II décide aussi que chaque frère à la possibilité de prendre le contrôle de la totalité de Złotoryja à condition de verser à l'autre une compensation financière. Dans ce contexte Louis II vend à Henri IX sa part de Złotoryja.

À ce moment le duc de Lubin, jaloux du favoritisme de Venceslas II envers son jeune frère Louis II brise leurs relations amicales. Peu après le conflit se transforme en guerre ouverte, initiée par Henri IX et qui dure de 1411 à 1414. Finalement le Venceslas II de Legnica abandonne le gouvernement de Legnica à Louis II. la guerre continue malgré la médiation de Venceslas II, qui tente de persuader Henri IX de mettre fin au conflit. Le différend n'est seulement réglé qu'a la suite de l'intervention du roi Venceslas IV de Bohême, qui interdit à ses vassaux de continuer les combats. Les deux frères se réconcilient enfin et signent un document par lequel ils jurent de se prêter une assistance mutuelle. Les résidents du duché de Legnica-Złotoryja sont également obligés de rendre l'hommage aux deux ducs.

Fin de règneModifier

En 1419 Louis II obtient la cité de Krnov à titre viager, et en 1427 Strzelin. En 1413 il engage les cités de Kluczbork, Wołczyn et Byczyna à Conrad VII le Blanc, duc d'Oleśnica, qui finalement les achètent en 1420. En 1434 Conrad VII engage à son tour les cités aux ducs d'Opole. la mort en 1435 de son seul fils et homonyme, laisse Louis II sans héritier male. À sa mort l'année suivante, il laisse les duché de Legnica et Brzeg à sa veuve comme douaire (Oprawa wdowia). Il reviendront en 1481 à son petit-fils le duc Frédéric Ier de Legnica, fils de sa fille Hedwige († 1471).

Union et postéritéModifier

Avant le 14 aout 1409, Louis II épouse d'abord Hedwige Zápolya († 1414), fille d'un important baron Hongrois. Ils n'ont pas d'enfants.

À Constance le , Louis II épouse en secondes noces Elisabeth de Brandebourg, duchesse de Brzeg-Legnica et Cieszyn (née entre le 1er mai et le – † Legnica, le 30/), fille de Frédéric Ier Electeur de Brandebourg. Ils ont quatre enfants:

  • Louis († )
  • Elisabeth (née le – † 1435)
  • Magdeleine (né vers 1430 – † ), épouse le le duc Nicolas Ier d'Opole.
  • Hedwige de Brzeg, épouse en son cousin-germain le duc Jean Ier de Lubin.

Notes et référencesModifier

Source de la traductionModifier

BibliographieModifier

  • (de) Europäische Stammtafeln Vittorio Klostermann, Gmbh, Francfort-sur-le-Main, 2004 (ISBN 3465032926), Die Herzoge von Schlesien, in Liegnitz 1352-1596, und Brieg 1532-1586 des Stammes der Piasten Volume III Tafel 10.
  • (en) & (de) Peter Truhart, Regents of Nations, K. G Saur Munich, 1984-1988 (ISBN 359810491X), Art. « Brieg (Pol. Brzeg) », p.  2.448.
  • (de) Historische Kommission für Schlesien (Hrsg.): Geschichte Schlesiens, Bd. 1, Sigmaringen 1988, (ISBN 3-7995-6341-5), p. 182, 190, 193, 196f., 200, 203
  • (de) Hugo Weczerka: Handbuch der historischen Stätten: Schlesien. Stuttgart, 1977, (ISBN 3-520-31601-3), p.  285 et 286 sowie Stammtafel auf p.  590/591.
  • (cs) Rudolf Žáček: Dějiny Slezska v datech. Praha 2004, (ISBN 80-7277-172-8), p. 101f., 412, 428 et 430.