Ouvrir le menu principal

Louis Guss

acteur américain
Louis Guss
Description de cette image, également commentée ci-après
Surnom Louie
Naissance
New York
Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Décès (à 90 ans)
New York
Profession Acteur
Films notables Les Aventuriers du Lucky Lady
Éclair de lune
4 New-yorkaises
The Yards
Séries notables Naked City
Kojak
Cagney et Lacey
New York, police judiciaire

Louis « Louie » Guss, né le à New York (État de New York), ville où il est mort le , est un acteur américain.

BiographieModifier

Louis Guss débute au théâtre et joue notamment à Broadway (New York) dans onze pièces, depuis The Girl on the Via Flaminia d'Alfred Hayes (adaptation de son roman éponyme, 1954, avec Leo Penn) jusqu'à La Conversion du capitaine Brassbound (en) de George Bernard Shaw (1972, avec Ingrid Bergman et Pernell Roberts).

Citons également La Nuit de l'iguane de Tennessee Williams (1961-1962, avec Bette Davis et Patrick O'Neal) et La Résistible Ascension d'Arturo Ui de Bertolt Brecht (1963, avec Christopher Plummer dans le rôle-titre et Michael Constantine). Toujours à Broadway, s'ajoute la comédie musicale Flora the Red Menace (en) sur une musique de John Kander (1965, avec Liza Minnelli dans le rôle-titre et Bob Dishy).

Il joue aussi Off-Broadway dans trois pièces, He Who Get Slapped de Leonid Andreïev (1956, avec Robert Culp dans le rôle-titre), Les Intérêts créés de Jacinto Benavente (1958, avec Peter Falk), et enfin Gandhi de Gurney Campbell (1970, également présentée à Broadway, avec Jack McGowran dans le rôle-titre).

Au cinéma, il contribue à trente-quatre films (américains ou en coproduction), les deux premiers où il tient des petits rôles non crédités étant Une certaine rencontre de Robert Mulligan (1963, avec Steve McQueen et Natalie Wood) et neuf ans plus tard, Le Parrain de Francis Ford Coppola (1972, avec Marlon Brando et Al Pacino). Suivent notamment Les Aventuriers du Lucky Lady de Stanley Donen (1975, avec Gene Hackman et Liza Minnelli), Éclair de lune de Norman Jewison (1987, avec Cher et Nicolas Cage), 4 New-yorkaises de Beeban Kidron (1992, avec Shirley MacLaine et Marcello Mastroianni), ou encore The Yards de James Gray (2000, avec Mark Wahlberg et Joaquin Phoenix).

Son dernier film (et ultime apparition à l'écran) est Jugez-moi coupable de Sidney Lumet (2006, avec Vin Diesel et Linus Roache). Il meurt deux ans après (en 2008), à 90 ans.

À la télévision américaine, Louis Guss débute dans la série Decoy (en) (deux épisodes, 1958). Suivent soixante-neuf autres séries, dont Naked City (trois épisodes, 1959-1962), Kojak (l'épisode pilote puis deux autres, 1973-1977), Cagney et Lacey (deux épisodes, 1982-1985), New York, police judiciaire (deux épisodes, 1991-1999) et Tribunal central (sa dernière série, trois épisodes dont deux réalisés par Sidney Lumet, 2001-2002).

S'ajoutent onze téléfilms diffusés entre 1964 et 1994.

Théâtre (sélection)Modifier

(pièces, sauf mention contraire)

BroadwayModifier

Off-BroadwayModifier

Filmographie partielleModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

SériesModifier

 
Dans Decoy (en), épisode Blind Date (1958)

TéléfilmsModifier

Liens externesModifier

Note et référenceModifier