Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fernez.
Louis Fernez
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Louis Fernez, né en 1900 à Avignon et décédé en 1984 à Savigny-sur-Orge, est un peintre français, célèbre pour avoir dessiné le timbre postal la Marianne d'Alger.

Sommaire

BiographieModifier

 
L'atelier Fernez aux Beaux-Arts d'Alger en 1955

À 13 ans, il fait l’École des beaux-arts d'Alger sous la direction de Louis Ferdinand Antoni où il se lie d'amitié avec Paul Belmondo, puis en 1917 il est élève à l'École nationale supérieure des beaux-arts dans l'atelier de Cormon. À partir de 1925, Fernez s'installe et travaille à Alger, soutenu par Jean Alazard. Il est lauréat du Grand Prix Artistique de l'Algérie en 1929 dont il deviendra membre du jury en 1940.

Il devient professeur de peinture à l'École des beaux-arts d'Alger en 1941 et est l'auteur de la Marianne d'Alger (également appelée la Marianne de Fernez), qui est une série de timbres postaux à usage courant émis en 1944 en Algérie française puis dans les territoires libérés.

Il a décoré plusieurs bâtiments publics en Algérie : le Foyer civique, le palais de l'Assemblée, le lycée Fromentin (Descartes aujourd'hui), la Cité universitaire de Ben Aknoun, les lycées de Kouba et Mostaganem. Il a également conçu et dessiné le mobilier du musée national des beaux-arts d'Alger dont il était attaché à la direction à partir de 1947.

Une quinzaine d'œuvres de Fernez sont conservées au Musée national des beaux-arts d'Alger dont : La Leçon de chant, La Place d'Isly à Alger et Environs de Miliana.

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

  • Alger et ses peintres 1830-1962, Marion Vidal-Bué, Éditions Paris Méditerranée, 2000
  • Élisabeth Cazenave (préf. Françoise Durand-Evrard), Les artistes de l'Algérie dictionnaire des peintres, sculpteurs, graveurs, 1830-1962, Paris, Editions de l'Onde Association Abd-el-Tif, (ISBN 978-2-916-92927-9).

Liens externesModifier