Louis Constant Wairy

Louis Constant Wairy
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 66 ans)

Louis-Constant Wairy, surnommé Constant, né à Péruwelz le et mort à Breteuil le , est un premier valet de chambre de Napoléon en 1806 et 1814. Il écrit ses mémoires, publiées sous le titre Mémoires de Constant, premier valet de chambre de l'empereur, où il relate la vie privée de Napoléon, sa famille et sa cour.

BiographieModifier

Il commence sa carrière en 1798 en entrant au service d'Eugène de Beauharnais, celui-ci ayant laissé au Caire son propre valet atteint de fièvre. Au retour de ce dernier en 1799, Eugène de Beauharnais place Constant auprès de sa mère Joséphine Bonaparte en qualité de jockey aux écuries. Il officie alors à Malmaison.

À son retour d'Égypte quelques mois après, Bonaparte manifeste l'excellente impression qu'il a de Constant. Il le juge adroit, souriant, poli, courtois et surtout discret. Le , il devient valet ordinaire du Premier Consul. Suite à la démission de Joseph Hambard en , il devient premier valet de chambre de l'empereur.

Longtemps Constant vouera à son maître un indéfectible attachement, une fidélité sans faille et une admiration sans borne. Il prend soin de noter tous les détails de sa vie quotidienne, d'annoter toutes ses humeurs dans ses bons jours comme dans ses mauvais, ses réactions à chaud, dans les moments d'euphorie ou d'inquiétude. Dans ses mémoires, il donne des détails de la vie de Napoléon, ses goûts culinaires, vestimentaires, ses tics, ses défauts, ses amours ou ses déceptions.

Cependant, lors de la première abdication de l'empereur, Constant abandonne subrepticement son maître le en emportant de l'argent et des bijoux[1], et se retire dans sa maison de campagne. Il est remplacé par Louis-Joseph Marchand. Il est indifférent à l'instauration du nouveau régime, bien qu'il craigne quelque temps d'être inquiété par la police. Il est finalement épargné par la terreur blanche.

Les mémoires de Constant font l'objet d'une parution aux éditions Mercure de France dont le titre est Mémoires intimes de Napoléon Ier, par Constant son valet de chambre.

Il meurt à Breteuil le à l'âge de 66 ans.

Notes et référencesModifier

  1. Michel Bernard, Hiver 1814 - Campagne de France, Paris, Perrin, , 252 p. (ISBN 978-2-262-06918-6), page 244.

Liens externesModifier