Ouvrir le menu principal

Louis-Marie-Victor d'Aumont

Louis-Marie-Victor d'Aumont
Louis-Marie-Victor d'Aumont (1632-1704).png
Fonctions
Premier gentilhomme de la Chambre
-
Gouverneur
Boulonnais
Titre de noblesse
Duc
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
Formation
Activité
MilitaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Autres informations
Membre de
Grade militaire
Distinction

Louis-Marie-Victor, duc d'Aumont de Rochebaron ( - ), marquis de Chappes, de Villequier, d'Isles et de Nolay, baron de d'Estrabonne, est un militaire français.

BiographieModifier

Capitaine des Gardes du corps du Roi, il est un des plus zélés serviteurs de Louis XIV. Il se distingue dans la campagne de Flandre.

Il contribue beaucoup aux progrès de la science des médailles. Le duc d'Aumont, chargé par le Dauphin de chercher médailles et curiosités, réunit chez lui de 1677 à 1681 une assemblée de curieux composée de numismates et d'antiquaires parmi lesquels le Père La Chaise, Claude-François Ménestrier, Claude du Molinet, Pierre Rainssant, Ezéchiel Spanheim, Jean Foy-Vaillant, et plus occasionnellement François de Camps, Claude Nicaise ou Jacob Spon[1].

Il fut membre de l'Académie des inscriptions. Il est élu membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres en 1701.


Il épouse le 21 novembre 1660, Madeleine fille de Michel Le Tellier, puis Françoise-Angélique de La Mothe-Houdancourt, fille de Philippe de La Mothe-Houdancourt et de Louise de Prie.


Notes et référencesModifier

  1. Ménestrier, Claude-François, Factum justificatif, s. l. [Paris], s. e., , 18 p. (lire en ligne), p. 11-12


BibliographieModifier