Louis-François de Bigault d'Harcourt

bibliothécaire et religieux français

Louis-François de Bigault d'Harcourt, né le au Neufour, mort le à La Flèche, prêtre, bibliothécaire et écrivain français

Louis-François de Bigault d'Harcourt
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 63 ans)
La FlècheVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Famille
Autres informations
A travaillé pour

BiographieModifier

Il est le fils de Nicolas de Bigault d'Aubreville (1718-1775), et de Marguerite de Condé. Il était cousin de Charles-François Dorlodot.

Il s'était premièrement destiné au métier des armes, et avait été admis à l'école militaire de la Flèche en 1777. Ses preuves de Noblesse sont vérifiées par d'Hozier, le . Pour des raisons indéterminées, il se tourne vers le sacerdoce. Entré au séminaire de Reims le , il avait reçu les quatre ordres mineurs le , et le sous-diaconat le . Il émigre en 1791 ; il est diacre à Liège, le , et ordonné prêtre à Trêves le . En 1802, il est rentré en France avec Johann Michael Josef von Pidoll.

Secrétaire particulier de Pidoll, il est chanoine de l'église du Mans. Poète, orateur, humaniste, il avait trouvé le moyen de rendre le télégraphe de Chappe lumineux pour les signaux.

En 1807, de Bigault prend la direction du collège de Laval, en étant aussi bibliothécaire. Il devient par la suite directeur des études du Collège de la Flèche. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages sur l'éducation et d'une oraison funèbre sur Louis XVIII.

PublicationsModifier

  • Odes sacrées, suivies d'un discours et de couplets sur le rétablissement des Bourbons, J.-G. Dentu, 1814
  • De la Manière d'enseigner les humanités, d'après les autorités les plus graves, H. Grand, 1819.
  • Couplets à son altesse royale Madame, duchesse d'Angoulême, chantés le sur le Fort-Henri où Henri le Grand reçut la vie
  • Oraison funèbre de Sa Majesté Louis XVIII, roi de France et de Navarre, prononcée en la chapelle de l'école royale militaire de La Flèche, le , Impr. de Monnoyer, 1824
  • Oraison funèbre de M. Pierre de la Roche, curé de la Flèche, prononcée le , La Flèche, 1832, in-8, 32 p.

BibliographieModifier

  • Alain de Dieuleveult, Louis-François de Bigault d'Harcourt (1768-1832) in Cahier fléchois, no 31 (2010)

Notes et référencesModifier