Louis-François Papin

personnalité politique française

Louis-François Papin de La Clergerie (, Ancenis - , Ancenis), est un avocat, magistrat et homme politique français, député à l'Assemblée législative.

Louis-François Papin
Fonctions
Député de la Loire-Atlantique
-
Député aux États de Bretagne
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
AncenisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Parentèle
Jacques Papin de La Clergerie (d)
Yves Luneau (beau-frère)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Fils de Louis Papin, sieur de La Clergerie, notaire et procureur à Ancenis, procureur fiscal de la Guibourgère et sénéchal des Ragotières et Bilières, et de sa première épouse Anne Chapouillon[1], Louis-François Papin se fait recevoir avocat au parlement de Bretagne, et devient sénéchal du comté de Sérent et de la baronnie de Montrelais.

Député d'Ancenis aux États de Bretagne en 1788, il devient, en 1790, administrateur du département de la Loire-Inférieure, secrétaire de l'assemblée électorale de Nantes, et rédige, en cette qualité, une adresse au roi Louis XVI

Élu, le , député de la Loire-Inférieure à l'Assemblée législative, il fait partie du comité des assignats et des monnaies, vote avec les modérés, et dépose sur le bureau de l'Assemblée () un travail sur les banques de secours. 

Après la session, il revient à Ancenis, fait partie en du comité d'approvisionnement de l'armée royaliste, et, à la reprise de la ville par les républicains, est condamné à mort. 

Mais une maladie grave, dont il est alors atteint, lui vaut un sursis, qui le sauve. 

Le gouvernement consulaire le nomme président du tribunal civil d'Ancenis, fonctions qu'il remplit jusqu'à sa mort.

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Son père épouse en secondes noces Angélique Rousseau.

Liens externesModifier