Louis-Félix-Dieudonné de Ravinel

personnalité politique française
Louis-Félix-Dieudonné de Ravinel
Fonctions
Député des Vosges
-
Conseiller général des Vosges
-
Maire de Nossoncourt (d)
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Famille
Père
Enfant
Autres informations
Parti politique
Distinction

Louis-Félix-Dieudonné, baron de Ravinel (, Épinal - , Nossoncourt), est un militaire et homme politique français.

BiographieModifier

Fils de François-Dieudonné de Ravinel, il était propriétaire, maire de Nossoncourt, et conseiller général des Vosges, lorsque les conservateurs-monarchistes de ce département l'élurent, le , représentant à l'Assemblée législative.

Ravinel siégea à droite, appuya toutes les mesures répressives, vota pour l'expédition romaine, pour la loi Falloux-Parieu, sur l'enseignement, pour la loi du sur le suffrage universel, ne se rallia point à la politique de l'Élysée, et protesta à la mairie du 10e arrondissement de Paris, contre le coup d'État du 2 décembre 1851.

Candidat indépendant aux élections du pour le Corps législatif dans la 3e circonscription des Vosges (Saint-Dié), il fut élu député. Il se sépara quelquefois de la majorité, mais prêta serment à l'Empire dont il devint, aux élections suivantes, le candidat officiel, et fit partie jusqu'à sa mort du groupe des députés catholiques à tendances légitimistes. Il fut réélu, le , puis, le .

Mort en , il fut remplacé, le suivant, par Géliot. Il était chevalier de la Légion d'honneur.

Beau-frère de Maurice de Foblant, il est le père de Charles de Ravinel et de Maurice de Ravinel, et le beau-père du baron Henry Joseph Hulot, inspecteur général des Finances (fils du général Étienne Hulot).

SourcesModifier

Liens externesModifier