Ouvrir le menu principal

Louis-Claude Vassé

sculpteur, dessinateur et graveur français
Louis-Claude Vassé
Naissance
Décès
Activité
Formation
Distinctions
Prix de Rome ()
Pensionnaire de la villa Médicis (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Louis-Claude Vassé, né à Paris en 1717, et mort dans cette même ville le , est un sculpteur et dessinateur français.

Sommaire

BiographieModifier

Élève de son père et d'Edme Bouchardon, Vassé obtint le premier prix de sculpture de l'Académie royale de peinture et de sculpture en 1739. Agréé par l'Académie en 1748, il y fut reçu en 1751. En 1758, il est nommé adjoint à professeur, puis professeur en 1761. À la mort de Bouchardon, en 1762, il obtint également le poste de dessinateur de l'Académie des inscriptions et belles-lettres.

Il a travaillé pour la marquise de Pompadour dans les années 1750 en réalisant une statue d'une Laitière, destinée à la laiterie du château de Crécy[1].

Œuvres dans les collections publiquesModifier

 
La Douleur, Paris, musée du Louvre.
Aux États-Unis
En France

SalonsModifier

Louis Claude Vassé expose au Salon de 1748 à 1771. Il y présente notamment les bustes de la série des Hommes illustres de Troyes, commandés par Pierre-Jean Grosley, et de nombreux portraits, dont celui du comte de Caylus. Parmi ses statues allégoriques et mythologiques, il propose au public la Nymphe de Dampierre ou encore La Comédie.

En 1771, lors de son dernier Salon, le sculpteur expose un dessin représentant le Monument funéraire de Stanislas Leszczynski, ainsi que la maquette du Tombeau du cœur de Marie Leszczynska pour l'église Notre-Dame-de-Bonsecours de Nancy.

ÉlèvesModifier

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (novembre 2015)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

GalerieModifier

Notes et référencesModifier

  1. Jean Vittet, « Le décor du château de Crécy au temps de la marquise de Pompadour et du duc de Penthièvre, essai d'identifications nouvelles », Bulletin de la Société de l'histoire de l'art Français, 2000, p. 133-154.
  2. metmuseum.org
  3. beauxartsparis.fr
  4. Notice no 4376, base Atlas, musée du Louvre
  5. Notice no 5484, base Atlas, musée du Louvre
  6. Notice no 2388, base Atlas, musée du Louvre
  7. Notice no 520, base Atlas, musée du Louvre
  8. Notice no 2387, base Atlas, musée du Louvre
  9. Acquis en 2017 par le musée, ce portrait faisait partie du monument funéraire du Comte de Caylus, dans l'église Saint-Germain-l'Auxerrois de Paris.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Henri Stein, Le sculpteur Louis-Claude Vassé, documents inédits, Impr. de E. Plon, Nourrit et Cie, 1886
  • Joseph Pierre, Histoire singulière et véridique de cinq bustes en marbre exécutés par le sculpteur Louis-Claude Vassé, Champion, 1902
  • (en) François Souchal, « A Statue by L. C. Vassé : The nymph of Dampierre », in Apollo, no 189, Novembre 1977, p. 406-410
  • Jean Coural, « Note sur le tombeau de Paul-Esprit Feydeau de Brou par Louis-Claude Vassé », in Revue de l'Art, no 40-41, 1978, p. 203-20?
  • Jean-René Gaborit, « L'Amour de Louis-Claude Vassé, au Louvre », in La Revue du Louvre et des musées de France, 1, 1987, p. 39-42
  • (en) Bernard Black, Vassé's “Bambinelli” : the child portraits of an 18th-century French sculptor, London, Atlantic Highlands, The Athlone press, 1994

Liens externesModifier