Louis-Charles Janson

sculpteur français

Louis-Charles Janson né à Arcis-sur-Aube (Aube) le et mort à Paris le est un sculpteur français.

Louis-Charles Janson
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalité
Activité
Maître

BiographieModifier

Originaire d’Arcis-sur-Aube, Louis-Charles Janson obtient, en 1847, une bourse du conseil général de l’Aube pour poursuivre ses études de sculpture à Paris[1].

Admis aux Beaux-Arts de Paris, il est élève de Jules Ramey et d’Auguste Dumont.

Il expose par la première fois au Salon en 1850, où il sera régulièrement présent, et obtient une mention honorable aux Salons de 1863 et 1877.

Il reçoit de nombreuses commandes de l’État et il participe à la décoration de l’opéra Garnier et du palais du Louvre à Paris.

Son atelier était situé rue de Vaugirard dans le 6e arrondissement de Paris, où il est mort le . Il est enterré au cimetière du Père-Lachaise où sa tombe est ornée d’un médaillon en bronze de Louis-Félix Chabaud[2].

ŒuvresModifier

 
La Volonté, Paris, opéra Garnier, photographie de Louis-Émile Durandelle.

Œuvres d'éditionModifier

Louis-Charles Janson a également produit des statuettes décoratives éditées en bronze[25].

Notes et référencesModifier

  1. Rapports et délibérations. Aube, conseil général.
  2. « Revue de l'art français ancien et moderne »  , sur Gallica, (consulté le ).
  3. Notice no 000SC027145, base Joconde, ministère français de la Culture.
  4. Notice no 000SC027154, base Joconde, ministère français de la Culture.
  5. Notice no 000SC027153, base Joconde, ministère français de la Culture.
  6. Notice no 000SC027152, base Joconde, ministère français de la Culture.
  7. Jacques-Louis-David de Seguin des Hons (1760-1843), évêque de Troyes entre 1826 et 1843.
  8. Notice no 000SC027150, base Joconde, ministère français de la Culture.
  9. Notice no AR315737, base Arcade, ministère français de la Culture.
  10. Notice no 000SC027151, base Joconde, ministère français de la Culture.
  11. Notice no 000SC027149, base Joconde, ministère français de la Culture.
  12. « « Le Petit pêcheur », sculpture en marbre exposée au Salon de 1859. Sculpture », sur Marc Maison (consulté le ).
  13. Revue de l'art français ancien et moderne.
  14. appl-lachaise.net.
  15. Charles Garnier, Le Nouvel Opéra, Vol. 2, p. 316 (en ligne).
  16. musee-orsay.fr.
  17. louvre.sculpturederue.fr.
  18. La peinture ornant le plafond, La Gloire distribuant des couronnes aux Arts de Charles-Louis Müller, est également encadrée de bas-reliefs représentant des figures féminines entourées de génies symbolisant les différents arts : La Peinture d’Ernest-Eugène Hiolle, La Sculpture de Duchoiselle et L'Architecture de Justin-Chrysostome Sanson.
  19. insecula.com.
  20. Notice no AR325937, base Arcade, ministère français de la Culture.
  21. Notice no AR325939, base Arcade, ministère français de la Culture.
  22. >Notice no AR325938, base Arcade, ministère français de la Culture.
  23. Exposition du centenaire de la reconstruction de l’hôtel de ville 1882-1982 Bibliothèque administrative de la Ville de Paris 1982.
  24. Notice no 000SC027146, base Joconde, ministère français de la Culture.
  25. (en) « A french bronze and black marble mantel clock, late 19th century, the bronze after Louis-Charles Janson (1823-1881) », sur christies.com (consulté le ).

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Société académique du département de l’Aube : notice sur les collections dont se compose le musée de Troyes, 1864 (en ligne sur Gallica).
  • Société de l'histoire de l'art français : revue de l'art français ancien et moderne[source insuffisante].

Liens externesModifier