Lorette (Loire)

commune française du département de la Loire

Lorette
Lorette (Loire)
Rue Cote-Granger avant 1914.
Blason de Lorette
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Loire
Arrondissement Saint-Étienne
Intercommunalité Saint-Etienne Métropole
Maire
Mandat
Gérard Tardy (sans étiquette)
2020-2026
Code postal 42420
Code commune 42123
Démographie
Gentilé Lorettois, Lorettoises
Population
municipale
4 700 hab. (2017 en augmentation de 1,01 % par rapport à 2012)
Densité 1 378 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 30′ 46″ nord, 4° 34′ 55″ est
Altitude Min. 257 m
Max. 500 m
Superficie 3,41 km2
Élections
Départementales Canton de Rive-de-Gier
Législatives Troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes
Voir sur la carte administrative de Auvergne-Rhône-Alpes
City locator 14.svg
Lorette
Géolocalisation sur la carte : Loire
Voir sur la carte topographique de la Loire
City locator 14.svg
Lorette
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Lorette
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Lorette
Liens
Site web www.ville-lorette.fr

Lorette est une commune française située dans le département de la Loire en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Ses habitants sont les Lorettois.

GéographieModifier

 
Lorette et les communes limitrophes

Le territoire communal se trouve au-dessus du bassin houiller de la Loire.

Voies de communications et transportsModifier

Transport en communModifier

Lorette est desservi par la Société de transports de l'agglomération stéphanoise (STAS) par les lignes 5 et 91. La ligne 5 relie Saint-Étienne-Châteaucreux à La Madeleine Saint-Joseph par Saint-Chamond, La Grand-Croix et Rive-de-Gier, elle est exploitée par les Cars Rouges pour le compte de Saint-Étienne-Métropole. La commune de Lorette est sur la zone Grand Gier et nécessite donc un pass Grand Gier (pour Saint-Chamond ou Rive-de-Gier) ou un pass Toute Zone (pour se rendre par exemple à Saint-Étienne). La ligne 91 relie Farnay à La Grand-Croix par Lorette. Elle permet de desservir des nouveaux quartiers situés au sud-est de la commune.

HistoireModifier

Développement au XIXe siècle dû à l'exploitation de la houille.

Lorette a été créée le , pour répondre au développement des aciéries, notamment celle des frères Jackson, fondées en 1830 à L'Assailly.

Son territoire comprend des anciens quartiers des communes de Saint-Paul-en-Jarez, Saint-Genis-Terrenoire (aujourd'hui Genilac), Rive-de-Gier et Farnay.

Lorette possède deux lieux de culte : l'église Notre-Dame, située dans le bas de la commune, qui a été entièrement rénovée il y a quelques années[Quand ?], et la chapelle Jean-XXIII, sur la rue principale de la commune.

Politique et administrationModifier

Liste de mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1977 mars 1989 Félix Franc PS Directeur de collège
Conseiller général (1976-1989)
mars 1989 En cours Gérard Tardy DVD  
Les données manquantes sont à compléter.

Tendances politiques et résultatsModifier

DémographieModifier

En 2017  , la commune comptait 4 700 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. Une réforme du mode de recensement permet à l'Insee de publier annuellement les populations légales des communes à partir de 2006. Pour Lorette, commune de moins de 10 000 habitants, les recensements ont lieu tous les cinq ans, les populations légales intermédiaires sont quant à elles estimées par calcul[1]. Les populations légales des années 2008, 2013, 2018 correspondent à des recensements exhaustifs[2].

Évolution de la population  [ modifier ]
1851 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891
2 8563 0223 3883 8894 1774 1714 2544 1634 114
1896 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946
4 2244 5224 5054 4274 5354 5734 1734 2173 763
1954 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007
4 2934 9214 9674 5895 0945 0824 8434 5364 494
2008 2013 2017 - - - - - -
4 4514 7304 700------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique


Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

  • Église Notre-Dame[5].
  • Monument aux frères Jackson[6] et monument aux morts[7] réalisés par l'artiste lorettois Jean-Marc Bonnard (1945-2018)[8].

Personnalités liées à la communeModifier

  • Étienne Rival (1855-1884) missionnaire et martyr du Tonkin[9], né à Lorette.
  • Jean Delay (1879-1966), prêtre, évêque de Marseille, né à Lorette le .
  • André Chazalon (1924-2014), homme politique né à Lorette.
  • Michel Corringe (1946-2001), chanteur mort à Lorette le .
  • Alain Prost né le à la clinique Les Berceaux, coureur automobile.
  • Denis Giraudet né le dans la commune, copilote de rallye.

HéraldiqueModifier

Les armoiries de se blasonnent ainsi :
taillé : au premier d’azur à la fleur de lys partie d’or et d’argent surmontée de l’inscription LORETTE en lettres capitales du même, au second de gueules à la roue dentée d’azur bordée d’or, au moyeu et aux rayons aussi d’or, soutenue d’un vilebrequin couché, cousu aussi d’azur ; à la barre d’or chargée de cinq abeilles descendantes soudées d’argent, brochant sur la partition ; le tout sommé d’un chef de gueules chargé de trois étoiles d’or (armes à enquerre).

Pour approfondirModifier

BibliographieModifier

  • Xavier Dubois, "Lorette, une passion collective", Ed. Ville de Lorette, 2005

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. « Le recensement de la population en bref », sur le site de l'Insee (consulté le 8 août 2013).
  2. « Calendrier de recensement des communes de la Loire », sur Insee (consulté le 8 août 2013)
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  5. Église Notre-Dame, sur patrimoine-religieux.
  6. Fonderie Vincent.
  7. Fonderie Vincent.
  8. Décès de J.M. Bonnard, Le Progrès, 7 mars 2018.
  9. Étienne Rival, sur irfa.fr (institut de recherche France Asie).