Ouvrir le menu principal

Lorenzo di Credi

peintre et sculpteur italien
Lorenzo di Credi
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Autres informations
Maître
Œuvres principales
L'Adoration des bergers (d), L'Annonciation (d), Vénus (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Lorenzo Sciarpelloni, dit Lorenzo di Credi, (vers 1459 à Florence - 12 janvier 1537 à Florence) est un peintre et un sculpteur italien de la Renaissance.

Sommaire

BiographieModifier

Né dans la ville de Florence, Lorenzo est placé par son père, Andrea Sciarpelloni, dans l'atelier du maestro di Credi, un orfèvre habile de Florence, afin d'y apprendre l'orfèvrerie. Il dépasse rapidement tous les autres apprentis. C'est à partir de cette époque qu'il est connu sous le nom de Lorenzo di Credi[1].

« Poussé par une louable ambition » selon Vasari, il veut étudier la peinture auprès d'Andrea del Verrocchio et héritera de lui à sa mort. Les œuvres de sa maturité portent la marque de l'influence de Fra Bartolomeo, du Pérugin et du jeune Raphaël.

 
Annonciation, v. 1480
Musée des Offices

Léonard de Vinci et Lorenzo di Credi ayant fréquenté l'atelier de Verrocchio, ils se sont mutuellement inspirés du maître, laissant paraître parfois des similitudes stylistiques.

L'attribution de l'Annonciation du Musée du Louvre continue d'être discutée entre les deux peintres. Il s'agirait de l'élément central de la prédelle du Retable de la Vierge avec saint Jean et saint Donat, commandé à Verrocchio pour le Duomo de Pistoia vers 1475-1478. Le panneau principal (in situ) et un élément de la prédelle Le Miracle de Saint Donat sont unanimement attribués à Lorenzo di Credi. Un autre panneau, La Naissance de saint Jean-Baptiste, est attribué au Pérugin qui travaillait en même temps qu'eux chez Verrocchio.

Selon Vasari, il se rendit plusieurs fois à Venise pour voir Verrochio qui y séjourna de 1479 à 1488, et à sa mort il y alla de nouveau pour ramener sa dépouille à Florence. C'est lors de l'un de ces voyages qu'il aurait apporté l'Adoration de l'Enfant de la Fondation Querini-Stampalia[2].

Giovanni Antonio Sogliani fut un de ses élèves.

ŒuvresModifier

 
Madone et deux saints
1510-1520
Gemäldegalerie Alte Meister, Dresde

Années 1470Modifier

Années 1480-1490Modifier

Années 1500-1520Modifier

On lui doit également un remaniement complet du retable de Fiesole de Fra Angelico, lors de la modernisation de son lieu d'exposition, l'église du couvent San Domenico.

Notes et référencesModifier

  1. Giorgio Vasari, Vie de Lorenzo di Credi (lire en ligne).
  2. Giovanna Nepi Sciré, La Peinture dans les Musées de Venise, Editions Place des Victoires, (ISBN 978-2-8099-0019-4), p. 128
  3. Vincent Pomarède, 1001 peintures au Louvre : De l’Antiquité au XIXe siècle, Musée du Louvre Editions, (ISBN 2-35031-032-9), p.268
  4. Saint Donat, Worcester Art Museum
  5. Sainte Famille, Dresde
  6. Jeune Fille, Metropolitan Museum
  7. Christian Museum, Hongrie
  8. Lorenzo, Gemaldegalerie, Dresde

Articles connexesModifier

Giorgio Vasari le cite et décrit sa biographie dans Le Vite :
Page ?? - édition 1568

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :