Ouvrir le menu principal
Lorenzo Ferrero
Description de l'image Lorenzo Ferrero.jpg.

Naissance
Turin, Drapeau de l'Italie Italie
Activité principale Compositeur, librettiste
Style Musique contemporaine,
Lieux d'activité Turin, Milan
Années d'activité Depuis 1970
Éditeurs Casa Ricordi
Formation Conservatoire de Turin
Maîtres Massimo Bruni, Enore Zaffiri
Enseignement Conservatoire de Milan

Œuvres principales

Lorenzo Ferrero (né en 1951 à Turin) est un compositeur et librettiste italien contemporain. Il a commencé à composer très jeune et il est l'auteur de plus de cent compositions, parmi lesquelles douze opéras, trois ballets, et de nombreuses pièces pour orchestre, ensembles de chambre, et instruments solo. Son langage musical est caractérisé par l'éclectisme, la polyvalence stylistique et les tendances néo-tonales.

Sommaire

BiographieModifier

Il a étudié la composition de 1969 à 1973 avec Massimo Bruni et Enore Zaffiri au Conservatoire de Turin, et la philosophie avec Gianni Vattimo et Massimo Mila à l’Université de Turin, où il a reçu un diplôme en esthétique en 1974 avec une thèse sur John Cage.

Son intérêt précoce pour la psychologie de la perception et la psychoacoustique l’ont amené en France, à l’IMEB où il a fait des recherches de musique électronique entre 1972 et 1973, à l'IRCAM à Paris, et en Allemagne, à la Musik/Dia/Licht/Film Galerie de Munich, en 1974.

 
Scène de l'opéra La Conquista, 2005

Lorenzo Ferrero a reçu de nombreuses commandes de festivals et institutions, et ses œuvres sont fréquemment jouées en Europe et en Amérique du Nord, notamment en Italie, Allemagne, France, Grande-Bretagne, Espagne, Finlande, Russie, République Tchèque et États-Unis. Ses compositions les plus connues sont les opéras Marilyn, Salvatore Giuliano, Charlotte Corday, La Conquista et Risorgimento!, le premier Concerto pour piano, le Triple Concerto pour violon, violoncelle et piano, la suite de six poèmes symphoniques La Nueva España, le cycle vocal Canzoni d'amore, Parodia, Ostinato, Glamorama Spies, Capriccio pour piano et orchestre à cordes, Tempi di quartetto pour quatuor, et le ballet Franca Florio, regina di Palermo. En 1986 il a participé au Prix Italia avec La fuga di Foscolo. Sa musique est publiée par Casa Ricordi, Milan.

Actif en tant qu'organisateur d'événements artistiques, il a été directeur artistique du Festival Puccini à Torre del Lago (1980-1984)[1], de l’Unione musicale de Turin (1983-1987), du Festival de Vérone (1991-1994), et de la foire-exposition Musica 2000. En 1999, il a été co-fondateur et coordinateur artistique de la Fête de la musique, un festival de musique classique, jazz et musique du monde, qui s'est tenue à Milan, et quatre ans plus tard il a été directeur général du Festival de Ravello.

De 2007 à 2011 Ferrero a été membre du conseil d'administration et vice-président de la SIAE, la Société italienne des auteurs et éditeurs. Toujours en 2007 il a publié Manuale di scrittura musicale[2] qui décrit les règles de base de l'écriture correcte et élégante de la musique du point de vue orthographique et graphique, ouvrage qui s'adresse à tous les compositeurs, musicologues, enseignants, étudiants et copistes ayant besoin de conseils pratiques. En 2008, il a traduit, révisé et publié Lo studio dell'orchestrazione[3], l'édition italienne de The Study of Orchestration de Samuel Adler, un point de référence parmi les manuels d’orchestration.

Lorenzo Ferrero a enseigné la composition au Conservatoire de Milan de 1980 à 2016. Il a également enseigné au St. Mary's College of Maryland et à la LUISS Business School, un département de la Libera Università Internazionale degli Studi Sociali de Rome. En outre, en tant que membre de l'Union italienne des auteurs, compositeurs et librettistes, il a été co-fondateur de ECSA (European Composer and Songwriter Alliance), et de 2011 à 2017 il a été président du CIAM (Conseil international des Auteurs de Musique), dont il est actuellement président d'honneur.

Il est cité dans The New Grove Dictionary of Opera comme "le compositeur d'opéra le plus brillant de sa génération en Italie"[4] et dans The New Penguin Opera Guide comme "le chef de file des tendances néo-tonales communes à un certain nombre de compositeurs de sa génération, qui ont favorisé un théâtre musical de type narratif qui vise à atteindre un public plus large que celui atteint par les héritiers de la tradition moderniste"[5].

Œuvres principalesModifier

En plus des œuvres originales ci-dessous, Lorenzo Ferrero a complété l'orchestration de la troisième version de l'opéra La rondine de Giacomo Puccini, créé au Teatro Regio di Torino le 22 mars 1994. Avec un groupe de six autres compositeurs il a écrit un Requiem pour les victimes de la mafia, une composition collective pour solistes, chœur et orchestre sur un texte italien de Vincenzo Consolo. Le Requiem a été créé à la Cathédrale de Palerme le 27 mars 1993. Il a également écrit la musique pour la cérémonie d'ouverture des Championnats du monde de ski alpin 1997, y compris l'hymne officiel, de la musique de scène (entre autres pour Carmelo Bene), et une musique de film. De nombreuses vidéos de spectacles peuvent être trouvées sur YouTube. Le musicologue anglais David Osmond-Smith a décrit son style comme "une synthèse sans bornes des traditions classiques et pop [...] qui n'oublie jamais ses précurseurs du XIXe siècle"[6].

Œuvres lyriquesModifier

Musique de balletModifier

Œuvres orchestralesModifier

  • Ellipse IV (Waldmusik) (1977) pour ensemble folk ad libitum
  • Romanza seconda (1977) pour basson et orchestre à cordes
  • Arioso (1977) pour orchestre et électronique
  • Arioso II (1981) pour grand orchestre
  • Balletto (1981) pour orchestre
  • My Blues (1982) pour orchestre à cordes
  • Thema 44 (ad honorem J. Haydn) (1982) pour petit orchestre
  • Ombres (1984) pour ensemble et électronique
  • The Miracle (1985) suite pour orchestre
  • Intermezzo notturno de Mare nostro (1985) pour petit orchestre
  • Intermezzo "Portella della Ginestra" de Salvatore Giuliano (1986) pour orchestre
  • Four Modern Dances (1990) pour petit orchestre
  • Zaubermarsch (1990) pour petit orchestre
  • Concerto pour piano et orchestre (1991)
  • Paesaggio con figura (1994) pour petit orchestre
  • Concerto pour violon, violoncelle, piano et orchestre (1994–95)
  • Palm Beach Overture (1995) pour orchestre
  • Capriccio (1996) pour piano et orchestre à cordes
  • Three Baroque Buildings (1997) concertino pour basson, trompette, et orchestre à cordes
  • Championship Suite (1997) pour grand orchestre
  • Storie di neve (1997) musique pour la cérémonie d'ouverture des Championnats du monde de ski alpin 1997
  • La Nueva España (1992–99), six poèmes symphoniques
    • La ruta de Cortés (1992)
    • La noche triste (1996)
    • Memoria del fuego (1998)
    • Presagios (1999)
    • El encuentro (1999)
    • La matanza del Templo Mayor (1999)
  • Rastrelli in Saint Petersburg (2000) concertino pour hautbois et orchestre à cordes
  • Two Cathedrals in the South (2001) concertino pour trompette et orchestre à cordes
  • Five Easy Pieces (2002) transcription pour orchestre
  • Guarini, the Master (2004) concertino pour violon et orchestre à cordes
  • DEsCH (2006) pour hautbois, basson, piano et orchestre
  • Quattro variazioni su un tema di Banchieri: 2 Agosto. Prima variazione (2008) pour orgue et orchestre
  • Concerto pour piano et orchestre no 2 (2009)
  • Fantasy Suite No. 2 (2009) pour violon et orchestre

Musique de chambre et instrumentaleModifier

  • Primavera che non vi rincresca (1971) pour bande magnétique
  • Ellipse III (1974) pour 4 instruments ou ensembles
  • Siglied (1975) pour orchestre de chambre
  • Romanza senza parole (1976) pour ensemble de chambre
  • Adagio cantabile (1977) pour ensemble de chambre
  • Variazioni sulla notte (1980) pour guitare
  • Respiri (1982) pour flûte et piano
  • Soleils (1982) pour harpe
  • Ellipse (1983) pour flûte
  • Onde (1983) pour guitare
  • My Rock (1985) (versions pour piano et pour big band)
  • Empty Stage (1985) pour 4 clarinettes et piano
  • My Blues (1986) pour flûte et piano
  • Passacaglia (1986) pour flûte, clarinette, et quatuor à cordes
  • Ostinato (1987) pour 6 violoncelles
  • Parodia (1990) pour ensemble de chambre
  • Discanto sulla musica sull'acqua di Handel (1990) pour flûte, hautbois, clarinette, clarinette basse, cor anglais et percussions
  • Cadenza (1990) pour clarinette et marimba
  • Musica per un paesaggio (1990) pour petit orchestre
  • Movimento americano (1992) pour hautbois, clarinette, basson, et quatuor à cordes
  • Ostinato (1993) version pour 2 violoncelles et cordes
  • Portrait (1994) pour quatuor à cordes
  • Seven Seconds (1995) pour clarinette, violon, et piano
  • Shadow Lines (1995) pour flûte basse et électronique
  • My Piece of Africa (1996) pour violon, alto, violoncelle, et contrebasse
  • Five Easy Pieces (1997) pour flûte et piano (transcription)
  • Tempi di quartetto (1996–98) pour quatuor à cordes
  • Glamorama Spies (1999) pour flûte, clarinette, violon, violoncelle, et piano
  • Sonata (2000) pour alto et piano
  • Moonlight Sonata (2001) pour 5 percussions
  • Three Baroque Buildings in a Frame (2002) pour flûte et quatuor à cordes
  • Macuilli Mexihcateteouch - Five Aztec Gods (2005) pour quatuor à cordes
  • Haring at the Exhibition (2005) ambient music (avec Nicola Guiducci)
  • Fantasy Suite (2007) pour flûte, violoncelle et piano
  • Freedom Variations (2008) pour trompette et ensemble de chambre
  • Tourists and Oracles (2008) pour 11 instruments et piano à 4 mains
  • Three Simple Songs (2009) pour flûte, clarinette, violon, violoncelle, et piano
  • Venice 1976 (A Parody) (2013) pour flûte, clarinette, violon, violoncelle, et piano
  • Country Life (2015) pour saxophone et piano
  • A Night in Nashville (2015) pour saxophone et piano

Œuvres pour pianoModifier

  • Aivlys (1977)
  • My Rag (1982)
  • My Blues (1982)
  • My Rock (1983)
  • Rock my Tango (1990)
  • Five Easy Pieces (1994)
  • Seven Portraits of the Same Person (1996)
  • Op.111 - Bagatella su Beethoven (2009)

Œuvres pour orgue et clavecinModifier

  • Ellipse II (1975) pour clavecin/clavicorde
  • A Red Wedding Dress (1998) pour orgue

Musique chorale et vocaleModifier

  • Fawn (1969/70) pour voix et synthétiseur live
  • Immigrati (1969/70) pour voix et synthétiseur live
  • Voyage dans la fenêtre (1973) Oratorio pour un Exil
  • Ellipse III (1974) pour 4 voix ou chœurs
  • Ghost Tantra (1975) pour voix et synthétiseur live
  • Missa brevis (1975) pour 5 voix et 2 synthétiseurs live
  • Le Néant où l'on ne peut arriver (1976) oratorio pour solistes, chœurs et orchestre
  • Non parto, non resto (1987) pour chœur
  • Introito, parte del Requiem per le vittime della mafia (1993) pour chœur et orchestre
  • Night of the Nite (1979) aria de Marilyn pour soprano et piano
  • Canzoni d'amore (1985) pour voix et ensemble de chambre
  • La fuga di Foscolo (1986) pour 4 voix, récitant, et petit orchestre
  • Poi andrò in America (1986) aria de Salvatore Giuliano pour voix et orchestre
  • Ninna-nanna (1986) pour ténor et piano
  • La Conquista (2006) suite symphonique-chorale
  • Canti polacchi (2010) pour chœur et orchestre (d’après Chopin)
  • Senza parole (2012) pour chœur

Musique de scèneModifier

  • Nebbia di latte (1987) pour flûtes et électronique
  • La cena delle beffe (1988) musique de scène pour Carmelo Bene
  • Maschere (1993) pour quatuor à cordes, pour Le Massere de Carlo Goldoni
  • Lontano dagli occhi (1999) pour acteur, 1 voix, et quatuor avec piano
  • Mozart a Recanati (2006) pour actrice, 1 voix, trio à cordes, clarinette et piano

Musique de filmModifier

Livres et contributions à des ouvragesModifier

  • Ferrero, Lorenzo, Manuale di scrittura musicale, EDT Srl, Turin, 2007.
  • Ferrero, Lorenzo, (édité par), Lo studio dell'orchestrazione, EDT Srl, Turin, 2008.
  • Capellini, Lorenzo, Nascita di un'opera: Salvatore Giuliano, Nuova Alfa Editoriale, Bologne, 1987.
  • Ostali, Piero, (éd.), Il Piccolo Marat: Storia e rivoluzione nel melodramma verista. Atti del terzo convegno di studi su Pietro Mascagni, Casa Musicale Sonzogno, Milan, 1990.
  • Harpner, S, (éd.), Über Musiktheater: Eine Festschrift, Ricordi, Monaco, 1992.
  • Donati, P, e Pacetti, E, (éds.), C'erano una volta nove oscillatori... Lo studio di fonologia della Rai di Milano nello sviluppo della nuova musica in Italia, Teche. Rome: RAI Teche; Milano: Scuole civiche di Milano, Fondazione di partecipazione, Accademia internazionale della musica, Istituto di ricerca musicale; Rome: RAI-ERI, 2002.
  • Pozzi, S, (éd.), La musica sacra nelle chiese cristiane, Alfastudio, Bologne, 2002.
  • Maurizi, P, (éd.), Quattordici interviste sul «nuovo teatro musicale» in Italia, Morlacchi Editore, Perugia, 2004.
  • Varga, Bálint Ándras, (éd.), The Courage of Composers and the Tyranny of Taste: Reflections on New Music, Rochester: University of Rochester Press, 2017.
  • Zurletti, S, (éd.), Ars nova. Ventuno compositori italiani di oggi raccontano la musica, Roma: Castelvecchi Editore, 2017.

DiscographieModifier

Année Titre Genre Label discographique
1991 Lorenzo Ferrero - Concerto per pianoforte e orchestra, Parodia, Ostinato, Canzoni d'amore Musique classique Nuova Era
1992 Lorenzo Ferrero - Mare nostro Musique classique Ricordi
1998 Lorenzo Ferrero - Different Views: La ruta de Cortés, La noche triste, Championship Suite, Palm Beach Overture Musique classique BMG Ricordi
1999 Lorenzo Ferrero - Capriccio per pianoforte e archi, Concerto per violino, violoncello, pianoforte e orchestra, Concerto per pianoforte e orchestra Musique classique BMG Ricordi
2000 Lorenzo Ferrero - La Nueva España Musique classique Naxos
2013 Lorenzo Ferrero - Tempi di quartetto Musique classique Klanglogo
Année Titre Genre Label discographique
1972 Musica Elettronica - Computer Music: Immigrati, Fawn Musique électronique Compagnia Editoriale Pianeta
1972 Les Saisons: Primavera che non vi rincresca Musique électronique IMEB
1976 Steirischer Herbst - Ferrero-Neuwirth-Rühm: Le Néant où l'on ne peut arriver Musique classique ORF
1983 Marco Fumo - Piano in Rag: My Rag Musique classique Fonit Cetra
1983 Fantasia su Roberto Fabbriciani: Ellipse Musique classique Philips
1987 Steirischer Herbst - Musikprotokoll 1987: Ostinato Musique classique ORF
1991 Davide Ficco - Autori Italiani Contemporanei: Onde Musique classique Oliphant
1994 Flavio Cucchi - Italian Guitar Music: Onde Musique classique Arc Music
1995 Dominique Visse - Songs for Seven Centuries: Mi palpita il cuore Musique classique King Records
2002 Sentieri selvaggi - Bad Blood: Glamorama Spies Musique classique Sensible Records
2003 Saxophone Colours - Italian & French music for saxophone and piano: My Blues Musique classique Stradivarius
2004 L'arte del funambolo - new Italian music for saxophone & piano: My Blues Musique classique Stradivarius
2006 Sentieri selvaggi - AC/DC: Glamorama Spies Musique classique Cantaloupe Music
2009 Ex Novo Ensemble - Ex Novo Ensemble: Three Simple Songs Musique classique Stradivarius
2011 Duo Alterno - La voce contemporanea in Italia: Canzoni d'amore Musique classique Stradivarius
2012 Alberto Mesirca - ALBORADA Musica di autori italiani contemporanei: Onde Musique classique dotGuitar.It
2017 Mimmo Malandra - NOVOSAX Great Composers for Mimmo: Country Life Musique classique Sterling Records
Année Titre Genre Label discographique
1982 Zeitgenössische Musik in der Bundesrepublik Deutschland, 1970-80: Glas-Spiele (en tant qu'interprète) Musique électronique Harmonia mundi
1986 Josef Anton Riedl - Klangfelder: Klangsynchronie II, Reaktion auf Komposition für Elektronische Klänge Nr. 2, Epiphyt II (en tant qu'interprète) Musique électronique Loft
2009 Josef Anton Riedl - Klangregionen 1951-2007: Mix Fontana Mix, Klangsynchronie I (en tant qu'interprète) Musique électronique Édition RZ
2010 Josef Anton Riedl - vielleicht-perhaps-peut-être: Glas-Spiele (en tant qu'interprète) Musique électronique Neos
Année Titre Genre Label discographique
1995 Christmas in Vienna III: Hark! The Herald Angels Sing, Noël d'autrefois, When A Child is Born, Carol of the Bells, The Twelve Days of Christmas, Kumbayah, and A Very Private Christmas - arrangements de Lorenzo Ferrero Chants de Noël Sony Classical
1997 A Tenors Christmas: A Very Private Christmas - arrangement de Lorenzo Ferrero Chants de Noël Sony Classical
1997 Plácido Domingo - The Domingo Collection: The Student Prince: I'll walk with God - arrangement de Lorenzo Ferrero Chants de Noël Sony Classical
1998 The Best of Christmas in Vienna: Noël d'autrefois, When a Child is Born, Carol of the Bells, The Twelve Days of Christmas, Kumbayah - arrangements de Lorenzo Ferrero Chants de Noël Sony Classical
1998 I'll be Home for Christmas: Hark! The Herald Angels Sing, A Very Private Christmas, The Twelve Days of Christmas, Kumbayah - arrangements de Lorenzo Ferrero Chants de Noël Sony Classical
2000 Christmas All Over The World: Hark! The Herald Angels Sing - arrangement de Lorenzo Ferrero Chants de Noël Sony Classical
2006 Weihnachtszeit mit Holger Wemhoff: Hark! The Herald Angels Sing, When a Child is Born - arrangements de Lorenzo Ferrero Chants de Noël

NotesModifier

  1. Vitelli, Un bel dì vedremo: Il festival di Giacomo Puccini, 2016, pp. 155–66.
  2. « EDT, Manuale di scrittura musicale »
  3. « EDT, Lo studio dell'orchestrazione »
  4. The New Grove Dictionary of Opera, 1997, Vol. 2, p. 166.
  5. The New Penguin Opera Guide, 2001, p. 273.
  6. The New Grove Dictionary of Opera, 1997, Vol. 2, p. 167.

BibliographieModifier

Ouvrages de référenceModifier

  • Giorgio Bagnoli (éd.), The La Scala Encyclopedia of the Opera, Simon & Schuster, New York, 1993, (ISBN 0-671-87042-4)
  • Larousse Dictionnaire de la musique: Lorenzo Ferrero, Live electronic music, Larousse, Paris, 2005, (ISBN 2-03-575040-7)
  • Amanda Holden (éd.), The New Penguin Opera Guide, Penguin Books, London, 2001, (ISBN 0-14-051475-9)
  • Raymond Fearn, Italian Opera since 1945, Routledge, London, 1998, (ISBN 90-5755-001-6)
  • Gino Moliterno (éd.), Encyclopaedia of Contemporary Italian Culture, Routledge, London and New York, 2000, (ISBN 0-415-14584-8)
  • Joan Peyser (éd.), The Orchestra: A Collection of 23 Essays on its Origins and Transformations, Hal Leonard Publishing Corporation, Milwaukee, 2006, (ISBN 1-4234-1026-2)
  • Don Michael Randel, The Harvard Dictionary of Music, Harvard University Press, 2003, (ISBN 0-674-01163-5)
  • Stanley Sadie (éd.), The New Grove Dictionary of Opera, Macmillan Publishers, London, 1992-2002, (ISBN 0-19-522186-9)
  • Ivanka Stoïanova, Entre détermination et aventure: essais sur la musique de la deuxième moitié du XXème siècle, L'Hartman, Paris, 2005, (ISBN 2-7475-7131-9)
  • Niclo Vitelli, Un bel dì vedremo: Il festival di Giacomo Puccini. Cronaca di un'incompiuta, Firenze Leonardo Edizioni, 2016, (ISBN 978-88-6800-040-0),

Liens externesModifier