Ouvrir le menu principal

Lorella De Luca

actrice italienne
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir De Luca.
Lorella De Luca
Description de cette image, également commentée ci-après
Naissance
Florence, Toscane
Italie
Nationalité Drapeau de l'Italie Italienne
Décès (à 73 ans)
Civitavecchia, Latium
Italie
Profession Actrice

Lorella De Luca est une actrice italienne, née à Florence (Italie) le , et morte à Civitavecchia le [1],[2].

Sommaire

BiographieModifier

En 1955, Lorella De Luca débute sous la direction de Federico Fellini dans Il bidone. Elle fréquente ensuite le Centre expérimental du cinéma.

En 1956, Dino Risi la lance avec Pauvres mais beaux. Le succès de ce film en fait un des visages les plus populaires du monde du spectacle italien. Sa fraîcheur et sa politesse en font la favorite du public, en particulier pour les films suivants : Beaux mais pauvres et Poveri milionari.

Elle se spécialise dans le rôle de la jeune fille ingénue, une espèce de Sandra Dee italienne, dans une série de comédies à succès : Il medico e lo stregone (it) (1957) di Mario Monicelli avec Vittorio De Sica et Marcello Mastroianni, Domenica è sempre domenica (it) (1958) de Camillo Mastrocinque, Premier amour (Primo amore) (1958) de Mario Camerini et de nombreuses autres.

En 1958, elle est aux côtés de Alessandra Panaro et de Mario Riva dans le très populaire jeu télévisé Il Musichiere (it) comme assistante du présentateur.

En 1965, sous le pseudonyme de Hally Hammond, elle joue dans Un pistolet pour Ringo, dirigée par celui qui deviendra son mari, Duccio Tessari. Leurs deux filles, Federica et Fiorenza Tessari, sont toutes deux devenues des actrices.

Elle apparaît ensuite dans neuf autres films réalisés par son mari ; dans certains, elle s'occupe également de diriger la seconde équipe.

Elle joue dans son dernier film en 1978. Elle fait un bref retour en 1993 pour Bonus Malus (it) de Vito Zagarrio.

Elle apprend en 1994 qu'elle souffre d'une tumeur au cerveau, qui la rendra aveugle en 2010 malgré une intervention chirurgicale[3]. Elle décède en 2014.

Filmographie partielleModifier

 
Lorella De Luca et Jacques Sernas dans le film Sous le signe de Rome (1959) de Guido Brignone

Notes et référencesModifier

  1. (it) Andrea Laffranchi, Addio a Lorella De Luca Recitò in “Poveri ma belli”, Corriere della sera, 10 janvier 2014
  2. (it) Gi. Ba., È morta l'attrice Lorella De Luca, civonline.it, 10 janvier 2014
  3. (it) « Lorella De Luca la povera ma bella del film di culto è diventata cieca », sur Luciogiordano.wordpress.com.,

Liens externesModifier