Ouvrir le menu principal

James Broun-Ramsay

politicien britannique
(Redirigé depuis Lord Dalhousie)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dalhousie.
James Broun-Ramsay, marquis de Dalhousie
Dalhousie.jpg
Fonctions
Gouverneur général des Indes
-
President of the Board of Trade
-
Membre du 13e Parlement du Royaume-Uni (d)
Haddingtonshire (en)
-
Membre du Conseil privé du Royaume-Uni
Titre de noblesse
Comte
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Parti politique

James Andrew Broun Ramsay ( au château de Dalhousie, Écosse - ), 1er marquis de Dalhousie, est un homme politique britannique qui est gouverneur général des Indes de 1848 à 1856.

Sommaire

BiographieModifier

 
Portrait de Dalhousie.

Il étudie au collège Christ Church d'Oxford.

En 1837, il est élu a la chambre des communes pour le comté d'Haddington (Écosse). En 1838, il passe à la chambre des lords où il occupe la place de son père. En 1843, il est nommé vice-président du Board of Trade grâce au duc de Wellington et à Robert Peel. En 1845, il remplace Gladstone comme président.

En 1847, il est nommé gouverneur général des Indes orientales. le , il annexe le Pendjab au prix d’une sanglante répression. Il étend l’emprise britannique en prenant le contrôle de divers royaumes et soulève une profonde hostilité au sein de la noblesse et du peuple. Le souverain sikh est assigné à résidence et un Board of Governement est chargé de l’administration du Pendjab. Les innovations apportées et les restrictions imposées à la tradition sikh, ainsi qu’au commerce des esclaves, sont accueillies avec méfiance et un ressentiment croissant.

  • en 1852, il nomme une commission qui confisque dans le Dekkan plus de 20 000 grandes propriétés (1852-1857). La Compagnie annexe le territoire de tout souverain mort sans héritier mâle.
  • en 1854, sur le conseil de la Compagnie anglaise des Indes orientales, il fait occuper Jhansi (Bengale), qui connaît une crise politique ouverte à l’occasion de la montée sur le trône du nouveau roi, Anando Rao, âgé de cinq ans.
  • il a créé les chefs suprêmes de district
  • il réprime l'insurrection des Sikhs
  • Il s'empare de la province birmane de Pégou (deuxième guerre anglo-birmane, 1852)
  • il annexe de riches districts
  • il reforme les finances
  • il accroît le commerce
  • il développe la navigation fluviale
  • il fait installer le chemin de fer
  • il creuse le canal du Gange, ...

En 1856, il cède sa place à la suite d'ennuis de santé. Il lègue une Inde florissante, mais sa politique d'annexion à outrance lui est sévèrement reproché et ses successeurs en payent le prix (ex. : révolte des Cipayes en 1857).

Voir aussiModifier