Ouvrir le menu principal
Loran Béru
Description de cette image, également commentée ci-après
Loran avec Les Ramoneurs de menhirs en 2017.
Informations générales
Surnom Loran des Bérus
Lor'ann de Bretagne
Naissance (55 ans)
France
Activité principale Guitariste
Genre musical Punk rock, rock alternatif
Années actives Depuis 1978
Labels Folklore de la zone mondiale
Site officiel www.ramoneursdemenhirs.fr
Loran Béru et Les Ramoneurs de Menhirs au Festival Yaouank en 2017.

Loran Béru, né le 31 mars 1964, est un guitariste français, d'origine russe, ancien membre du groupe Bérurier Noir. Il joue actuellement dans Les Ramoneurs de Menhirs.

Sommaire

BiographieModifier

Loran est le guitariste fondateur du groupe français Bérurier Noir en 1981. Après le split de Bérurier Noir en 1989, il rejoint Parabellum pendant un certain temps avant de suivre Kick dans Ze6 en 1991, pendant deux ans. Ensuite il parcourt l'Europe et ses nombreux squats autonomes avec la tribu punk-nomade Tromatism qui cessera ses activités en 1999. Certains d’entre elles/eux créeront après la troupe de théâtre punk "Le Poulailler", interprétant la pièce La mère de ta mère (adaptée d’un roman de Werber). Loran (avec Tof Miss Helium), sous le nom d’A.D (en hommage à Action Directe), accompagnera musicalement les perfos du Poulailler jusqu’au split en 2001. Après 2003, il joue dans le groupe de reprises punk Lorans Outangs.

En 2005, il intervient sur l’album des sonneurs bretons Bévillon & Gorce puis fonde avec eux Les Ramoneurs de Menhirs. Le groupe adapte la musique bretonne au punk. Immergé en Armorique, Lor'ann de Bretagne prend un bain de jouvence : « Ici, on fait de la musique avec le cœur. Je me sens comme un barde. Je suis là pour fédérer la tribu. D'ailleurs, lorsqu'on joue en fest-noz, toute cette tribu vient, des petits-enfants de trois ou quatre ans aux tadoù kozh et aux mammoù kozh ! »[1]. Bérurier Noir se reforme temporairement à plusieurs reprises, entre 2003 et 2006. Il joue également avec Masto et sans François leur répertoire des Bérurier Noir sous le nom de Amputé[2].

Vie privéeModifier

En parallèle de son activité musicale au sein des Bérus, Loran a travaillé notamment au centre de loisirs de Torcy jusqu'en 1988. Loran évoque quelques anecdotes de sa vie en banlieue parisienne dans les années 1980 dans le documentaire "93 la belle rebelle" réalisé par Jean-Pierre Thorn[3].

DiscographieModifier

RéférencesModifier

  1. Collectif (dir. Frank Darcel et Olivier Polard) et Bernadette Bourvon, ROK : De 1960 à nos jours, 50 Ans de musique électrifiée en Bretagne, t. 2 : 1990/2013, LATDK, , 480 p., « Brezhoneg' raok / Les Ramoneurs de menhirs », p. 289
  2. entretien avec Loran des Bérus publié le 30 octobre 2008 par Article11
  3. « 93 la belle rebelle », documentaire de résistance sur le site de France Culture [1]

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier