Lophotrochozoa

clade d'animaux

Le super-embranchement des lophotrochozoaires (ou Lophotrochozoa) est un des quatre groupes majeurs des protostomiens[1].

Les annélides, mollusques et némertes se développent en formant une larve trochophore qui porte des rangées de cils autour de son axe. Ils sont parfois placés dans le clade hypothétique des eutrochozoaires (= qui ont une larve trochophore), mais les relations au sein des lophotrochozoaires restent controversées[1]. On regroupait auparavant les annélides avec les arthropodes qui ne produisent pas de larve trochophore dans le taxon Articulata, désormais obsolète car polyphylétique (ce rassemblement était justifié par une segmentation similaire).

Les brachiopodes, phoronides, bryozoaires (ou ectoproctes) et entoproctes (parmi les kamptozoaires) ont pour point commun la présence d'un lophophore, une couronne de tentacules ciliés autour de la bouche. Ils sont donc parfois considérés comme faisant partie du clade des lophophorates. Ils sont également caractérisés par un clivage radial et certains auteurs les considéraient auparavant comme des deutérostomiens[réf. nécessaire] jusqu'à ce que de nouvelles analyses phylogénétiques les placent dans les lophotrochozoaires[réf. nécessaire]. Les relations exactes entre les différents embranchements ne sont pas certaines, et il n'est pas exclu que les lophophorates ou les eutrochozoaires soient des groupes paraphylétiques[1].

Les plathelminthes, parfois considérés comme étant à la base des bilatériens, sont aujourd'hui regroupés avec les rotifères et quelques autres parmi les platyzoaires. Il n'est pas clair si cet ensemble est le groupe frère des lophotrochozoaires s.s. (formant alors le clade des spiraliens) ou s'il se situe ailleurs au sein des protostomiens.

HistoireModifier

Le clade des Lophotrochozoa a été proposé par Halanych et al. en 1995. Il est établi à partir d'une phylogénie sur de séquence d'ADNr 18S et comprend initialement les brachiopodes, les bryozoaires, les phoronidiens, les mollusques et les annélides. Le groupe des Lophophorata (brachiopodes, bryozoaires et phoronidiens) se révèle être paraphylétique dans cette étude où les bryozoaires sont groupe-frère de l'ensemble des autres groupes cités. Les brachiopodes sont également trouvés paraphylétique[2].

TaxonomieModifier

Liste des embranchements actuels[1] :

Selon NCBI (3 janvier 2020)[3] :

RéférencesModifier

  1. a b c et d Damien Aubert, Classer le vivant : Les perspectives de la systématique évolutionniste moderne, Ellipses, (ISBN 9782340017733)
  2. KM Halanych, JD Bacheller, AM Aguinaldo, SM Liva, DM Hillis, JA Lake, « Evidence from 18S ribosomal DNA that the lophophorates are protostome animals », Science, vol. 267,‎ (DOI 10.1126/science.7886451, lire en ligne)
  3. NCBI, consulté le 3 janvier 2020

Voir aussiModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :