Lola T100

Lola T100

Présentation
Équipe Drapeau : Royaume-Uni Lola Cars
Drapeau : Allemagne Bayerische Motoren Werke AG
Drapeau : Espagne Escuderia Calvo Sotello
Constructeur Drapeau : Royaume-Uni Lola Cars
Année du modèle 1967-1968
Concepteurs Eric Broadley
Spécifications techniques
Suspension avant Ressort et double fourche
Suspension arrière Ressort et double fourche
Nom du moteur BMW M10 L4
Ford FVA L4
Cylindrée 2 000 cm3
Configuration 4 cylindres en ligne
Boîte de vitesses Hewland FT 200
Nombre de rapports 5
Dimensions et poids 450 kg
Pneumatiques Dunlop
Firestone
Histoire en compétition
Pilotes 17. Drapeau : Allemagne Hubert Hahne
22. Drapeau : Espagne Jorge de Bagration
27. Drapeau : Royaume-Uni David Hobbs
28. Drapeau : Royaume-Uni Brian Redman
Début Grand Prix automobile d'Allemagne 1967
CoursesVictoiresPoleMeilleur tour
1000
Championnat constructeur Non classé
Championnat pilote David Hobbs : 23e

Chronologie des modèles (1967 - 1968)

La Lola T100 est une monoplace de Formule 2 engagée par l'écurie allemande Bayerische Motoren Werke AG dans le cadre du Grand Prix d'Allemagne 1967, septième manche du championnat du monde de Formule 1 1967. Conçue par le constructeur britannique Lola Cars, dirigée par l'ingénieur Eric Broadley, la T100 est pilotée par les Britanniques David Hobbs et Brian Redman. Une version adaptée à la réglementation technique de la Formule 1 est aussi confiée à l'Allemand Hubert Hahne.

HistoriqueModifier

Lors des qualifications du Grand Prix d'Allemagne 1967, Hubert Hahne, pilotant une T100 adaptée à la Formule 1, équipée d'un moteur BMW et pneumatiques Dunlop, se qualifie en quatorzième position, à 28,7 secondes du temps de la pole position de la Lotus de Jim Clark. David Hobbs, pilote officiel de l'écurie Lola mais ne disposant que d'une version adaptée à la Formule 2 et équipée de pneumatiques Firestone, n'obtient que la vingt-deuxième place sur la grille de départ, à 42,1 secondes de Clark. Brian Redman, son coéquipier disposant d'un moteur Ford-Cosworth, n'effectue aucun tour chronométré et doit prendre le départ depuis la vingt-sixième et dernière place. En course, alors que Redman cède son châssis à Hobbs (qui garde toutefois son moteur BMW), le Britannique termine dixième et avant-dernier de l'épreuve, à deux tours du vainqueur Denny Hulme. Hubert Hahne se retrouve douzième à l'issue du premier tour, dépasse la BRM de Mike Spence le tour suivant, occupe ensuite la neuvième place à la fin de la quatrième boucle, puis est huitième au tour suivant, avant d'abandonner au sixième tour à la suite d'une défaillance de suspension alors qu'il était sixième[1],[2],[3].

Quelques semaines plus tard, le , Brian Redman engage une version Formule 2 de la Lola T100 à l'International Gold Cup 1967, manche hors-championnat du monde de Formule 1 disputé sur le circuit d'Oulton Park. Le Britannique abandonne dès le premier tour à la suite de la casse de son moteur Ford-Cosworth[4]. Lors de l'épreuve hors-championnat suivante, au Grand Prix d'Espagne, Redman, disposant cette fois-ci d'une monoplace configurée pour la Formule 1, termine huitième à deux tours de Jim Clark, alors que les deux pilotes BMW engagées pour l'occasion, Joseph Siffert et Hubert Hahne, abandonnent respectivement au quarante-cinquième et au trente-troisième tour à la suite d'une défaillance du moteur bavarois[5].

L'année suivante, le , le Britannique John Surtees à la Race of Champions 1968, disputée sur le circuit de Brands Hatch, au volant d'une T100 propulsée d'un moteur BMW mais ne prend pas le départ de l'épreuve en raison d'une fuite d'huile[6].

Le , l'Espagnol Jorge de Bagration est engagé pour son Grand Prix national, deuxième manche du championnat du monde de Formule 1 1968, au volant d'une Lola T100 adaptée à la Formule 1 et équipée d'un moteur Ford-Cosworth et de pneumatiques Dunlop, engagée par l'Escuderia Calvo Sotello mais sa voiture étant indisponible, il ne prend pas le départ[7].

Résultats en championnat du monde de Formule 1Modifier

Résultats détaillés de la Lola T100 en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneus Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
1967 Bayerische Motoren Werke AG BMW M12/3 L4 Dunlop AFS MON P-B BEL FRA GBR ALL CAN ITA USA MEX 0 Non classé
Hubert Hahne Abd
Lola Cars Firestone David Hobbs 10e
Ford-Cosworth FVA L4 Brian Redman Np
1968 Escuderia Calvo Sotello Ford-Cosworth FVA L4 Dunlop AFS ESP MON BEL P-B FRA GBR ALL ITA CAN USA MEX 0 Non classé
Jorge de Bagration Forf

Légende : ici

Notes et référencesModifier

  1. « Qualifications du Grand Prix d'Allemagne 1967 », sur statsf1.com (consulté le 25 décembre 2013)
  2. « Grand Prix d'Allemagne 1967 : Tour par tour », sur statsf1.com (consulté le 25 décembre 2013)
  3. « Classement du Grand Prix d'Allemagne 1967 », sur statsf1.com (consulté le 25 décembre 2013)
  4. « XIV International Gold Cup », sur statsf1.com (consulté le 25 décembre 2013)
  5. « XIII Gran Premio de España », sur statsf1.com (consulté le 25 décembre 2013)
  6. « III Race of Champions », sur statsf1.com (consulté le 25 décembre 2013)
  7. « Classement du Grand Prix d'Espagne 1968 », sur statsf1.com (consulté le 25 décembre 2013)