Ouvrir le menu principal

Lola Naymark

actrice française
Lola Naymark
Description de cette image, également commentée ci-après
Lola Naymark en 2011 au festival du film de Cabourg
Naissance (32 ans)
Paris, France
Nationalité Drapeau : France Française
Profession Actrice
Films notables Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran
Brodeuses

Lola Naymark, née le à Paris, est une actrice française.

BiographieModifier

Elle débute dans deux téléfilms de Roger Vadim, La Nouvelle Tribu en 1996 et Un coup de baguette magique en 1997, dans lesquels elle interprète le personnage de Kicup et côtoie des acteurs tels que Marie-Christine Barrault et Ludmila Mikaël, et dans deux épisodes de la série Les Vacances de l'amour en 1996. Elle débute au cinéma en 1998 en tenant le rôle principal du film Riches, belles, etc. de Bunny Godillot.

Elle obtient son premier rôle important en 2001 dans un téléfilm, La Colère du diable de Chris Vander Stappen, mais c'est seulement en 2003 qu'elle se fait remarquer au cinéma dans Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran de François Dupeyron, aux côtés notamment d'Omar Sharif, Gilbert Melki et Isabelle Adjani. Sa carrière s'envole en 2004 avec un premier rôle dans Brodeuses, d'Éléonore Faucher, dans lequel elle interprète le personnage de Claire Moutiers, et qui lui vaut le prix Michel-Simon 2004. En 2004 Lola Naymark voyage au Mexique pour présenter Brodeuses ; elle y rencontre Iliana Troncoso pour parler d'un projet de film tourné dans ce pays. Pour ce même rôle dans Brodeuses, elle est nommée au Césars 2005 comme meilleur espoir féminin. En 2005 elle joue dans La Maison de Nina de Richard Dembo.

En 2012, elle incarne le rôle d'Emilie dans l'adaptation des Liaisons dangereuses par John Malkovich sur la scène du Théâtre de l'Atelier à Paris[1].

FilmographieModifier

CinémaModifier

 
Lors du tournage de Brodeuses. De gauche à droite: Éléonore Faucher, Lola Naymark et Ariane Ascaride.

TélévisionModifier

ThéâtreModifier

DistinctionsModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier