Loi turque sur les noms de famille

La loi turque sur les noms de famille (en turc Soyadı Kanunu, « loi sur les noms de famille ») est l'une des grandes réformes kémalistes qui ont façonné la Turquie moderne. Cette loi, adoptée le , exigeait de toutes les personnes résidant dans le territoire national qu'elles adoptent un nom de famille, ce qui n'était jusqu'alors pas le cas pour la majorité turque musulmane. Les minorités non-turques (Assyriens, Grecs, Arméniens, Kurdes, Arabes, Circassiens, etc.) sont obligées d'adopter un nom de famille turc (cf. Turquisation).

Pièces d'identité d'Atatürk d'après la loi sur les noms de famille

Noms de famille turcs les plus courantsModifier

Rang[1] Nom Signification
1 Yılmaz intrépide
2 Kaya roche(r)
3 Demir fer
4 Şahin faucon, aigle
5 Çelik acier
6 Yıldız étoile
7 Yıldırım coup de tonnerre
8 Öztürk pur Turc
9 Aydın lumineux, éclairé, cultivé
10 Özdemir pur fer
11 Arslan lion
12 Doğan faucon
13 Kılıç épée, sabre
14 Aslan lion
15 Çetin rigide, dur, fort
16 Kara noir
17 Koç bélier
18 Kurt loup
19 Özkan pur sang, sang noble
20 Şimşek éclair, foudre

Notes et référencesModifier

Article connexeModifier

BibliographieModifier

  • (en) Meltem Türköz, « Narratives and the State—Society Boundary: Memories of Turkey's Family Name Law of 1934 », Middle Eastern Studies, vol. 43, no 6,‎ , p. 893-908.