Ouvrir le menu principal

Logan Bailly

footballeur belge

Logan Bailly
Image illustrative de l’article Logan Bailly
Logan Bailly en 2018
Biographie
Nom Logan Bailly
Nationalité Drapeau : Belgique Belge
Naissance (33 ans)
Lieu Liège (Belgique)
Taille 1,89 m (6 2)
Poste Gardien de but
Parcours junior
Saisons Club
1990-1994Drapeau : Belgique FC Cheratte
1994-1999Drapeau : Belgique RFC Liège
1999-2001Drapeau : Belgique Standard de Liège
2001-2003Drapeau : Belgique KRC Genk
Parcours senior1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2003-2008Drapeau : Belgique KRC Genk086 0(0)
2003-2004 Drapeau : Belgique Heusden-Zolder020 0(0)
2009-2012Drapeau : Allemagne Borussia M'gladbach062 0(0)
2011 Drapeau : Suisse Neuchâtel Xamax001 0(0)
2012 Drapeau : Belgique KRC Genk011 0(0)
2012-2015Drapeau : Belgique OH Louvain115 0(0)
2015-2017 Drapeau : Écosse Celtic FC005 0(0)
2017-2018 Drapeau : Belgique RE Mouscron020 0(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2000-2001Drapeau : Belgique Belgique -16 ans004 0(0)
2001-2002Drapeau : Belgique Belgique -17 ans003 0(0)
2002Drapeau : Belgique Belgique -18 ans001 0(0)
2002-2004Drapeau : Belgique Belgique -19 ans007 0(0)
2006-2007Drapeau : Belgique Belgique espoirs006 0(0)
2009-2011Drapeau : Belgique Belgique008 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 17 juin 2016

Logan Bailly, né le à Liège en Belgique, est un joueur de football international belge comme gardien de but. Il s'est récemment lancé dans la politique il a poussé la liste du MR à Mouscron[1].

BiographieModifier

En clubModifier

Débuts et premiers pas chez les professionnelsModifier

Après avoir évolué chez les jeunes au RFC Liège et au Standard de Liege, Bailly rejoint le KRC Genk en 2001. En 2003, il est prêté une saison à Heusden-Zolder. La saison suivante, il revient à Genk et au début de la saison 2006-2007, il devient gardien titulaire du club à la place de Jan Moons. Il réalise des débuts remarquables et il est alors l'un des grands espoirs du football belge à ce poste.

En septembre 2008, lors d'un match de championnat contre le FC Bruges, Logan Bailly reçoit un coup sur la tempe sur un coup de tête involontaire de Joseph Akpala. Il a une commotion et reste inconscient plus de sept minutes[2].

Passage en AllemagneModifier

 
Bailly portant le maillot du Borussia Mönchengladbach

En janvier 2009, il tente sa chance à l'étranger et signe au Borussia Mönchengladbach, en Allemagne.

Creux successifsModifier

En juillet 2011, il est prêté Neuchâtel Xamax pour la saison 2011-2012 afin de relancer sa carrière. À la suite des problèmes financiers du club suisse, Logan Bailly n'est plus payé et décide de s'engager pour un prêt d'une durée de six mois avec option d'achat au KRC Genk[3]. Malgré onze titularisations lors du second tour, le Racing décide de ne pas lever l'option d'achat. Dans le même temps, le club enregistre le retour de prêt du jeune international polonais Grzegorz Sandomierski, qui garde la préférence des dirigeants genkois[4].

Fin juin 2012, le gardien retrouve de l'embauche à Oud-Heverlee Louvain, pensionnaire de Division 1, où il signe un contrat d'un an avec option[5]. Dans le club louvaniste, Bailly retrouve l'entraîneur Ronny Van Geneugden, qui fut son entraîneur en espoirs, et adjoint à Genk[5]. En fin de saison, il prolonge son contrat dans le club louvaniste jusqu'en juin 2016[6]. Malgré la relégation du club en 2014, il reste fidèle à ses couleurs et participe à la remontée parmi l'élite via le tour final de Division 2. Il n'accompagne cependant pas ses équipiers en première division et retente sa chance à l'étranger en signant un contrat de trois avec le Celtic Glasgow au début du mois de juillet 2015[7].

RE MouscronModifier

Le , Logan Bailly signe un contrat de deux ans avec le Royal Excel Mouscron[8]. Il y met fin en octobre 2018[9].

En équipe nationaleModifier

Logan Bailly est international belge espoir et participe au championnat d'Europe Espoirs 2007 aux Pays-Bas. Il participe ensuite aux Jeux olympiques de 2008, où la Belgique se classe quatrième.

Il devient le gardien numéro 1 de la sélection belge le contre le Portugal[10]. Il dispute huit rencontres avec les « Diables Rouges » mais perd ensuite sa place, aussi bien en club qu'en sélection, à la suite de prestations moins bonnes.

StatistiquesModifier

Statistiques de Logan Bailly [11],[12]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B M B C M B M B
2003-2004   Heusden-Zolder (prêt) Division 1 16 0 4 0 - - - 20 0
Sous-total 16 0 4 0 - 0 0 20 0
2004-2005   KRC Genk Division 1 2 0 - - C4 - - 2 0
2005-2006   KRC Genk Division 1 - - - - C3 - - 0 0
2006-2007   KRC Genk Division 1 33 0 3 0 - 0 0 36 0
2007-2008   KRC Genk Division 1 31 0 2 0 C1 2 0 35 0
2008-2009   KRC Genk Division 1 12 0 1 0 - 0 0 13 0
Sous-total 78 0 6 0 - 2 0 86 0
2008-2009   Borussia Mönchengladbach Bundesliga 17 0 0 0 - 0 0 17 0
2009-2010   Borussia Mönchengladbach Bundesliga 29 0 1 0 - 0 0 30 0
2010-2011   Borussia Mönchengladbach Bundesliga 15 0 0 0 - 0 0 15 0
Sous-total 61 0 1 0 - 0 0 62 0
2011-2012   Neuchâtel Xamax (prêt) Super League 0 0 1 0 - 0 0 1 0
Sous-total 0 0 1 0 - 0 0 1 0
2011-2012   KRC Genk (prêt) Division 1 11 0 0 0 - 0 0 11 0
Sous-total 11 0 0 0 - 0 0 11 0
2012-2013   Oud-Heverlee Louvain Division 1 38 0 1 0 - 0 0 39 0
2013-2014   Oud-Heverlee Louvain Division 1 37 0 2 0 - 0 0 39 0
2014-2015   Oud-Heverlee Louvain Division 2 35 0 2 0 - 0 0 37 0
Sous-total 110 0 5 0 - 0 0 115 0
2015-2016   Celtic Glasgow Scottish Premiership 3 0 2 0 - 0 0 5 0
2016-2017   Celtic Glasgow Scottish Premiership 0 0 0 0 - 0 0 0 0
Sous-total 5 0 2 0 - 0 0 7 0
2017-2018   Royal Excel Mouscron Division 1A 16 0 1 0 - 0 0 17 0
Sous-total 16 0 1 0 - 0 0 17 0
Total sur la carrière 297 0 20 0 - 2 0 319 0

Sélections internationalesModifier

Dès son adolescence, Logan Bailly est considéré comme un grand espoir du football belge au poste de gardien de but. Il est sélectionné en équipe nationale des moins de 16 ans dès septembre 2000[10], alors qu'il n'a pas encore quinze ans. Il joue quatre rencontres dans cette catégorie en 2000 et 2001, puis trois rencontres avec les moins de 17 ans en 2001. De 2002 à 2004, il dispute six rencontres avec l'équipe des moins de 19 ans et joue son premier match en espoirs le 7 octobre 2006[10]. Il est le gardien titulaire de l'équipe pour l'Euro espoirs 2007 et les Jeux olympiques de 2008, où la Belgique se classe à chaque fois quatrième.

Sa première sélection avec les « Diables Rouges » a lieu le 2 juin 2007[10] mais il doit attendre plus de deux ans, le 10 octobre 2009, pour disputer sa première rencontre officielle, remportée 2-0 contre la Turquie[10]. Un an plus tard, il joue son huitième et dernier match international contre l'Autriche, conclu sur un score de 4-4 dont il est jugé comme un des principaux responsables[13].

Le tableau ci-dessous reprend toutes les rencontres internationales disputées par Logan Bailly. Les matches qu'il ne joue pas ne sont pas indiqués. Le score de la Belgique est toujours indiqué en gras.

Sélections internationales de Logan Bailly[10]
Date Compétition Adversaire Lieu Score
10/10/2009 Éliminatoires Coupe du monde 2010 (Groupe 5)   Turquie   Bruxelles 2-0
14/10/2009 Éliminatoires Coupe du monde 2010 (Groupe 5)   Estonie   Tallinn 2-0
03/03/2010 Match amical   Croatie   Bruxelles 0-1
11/08/2010 Match amical   Finlande   Turku 1-0
03/09/2010 Éliminatoires Euro 2012 (Groupe A)   Allemagne   Bruxelles 0-1
07/09/2010 Éliminatoires Euro 2012 (Groupe A)   Turquie   Istanbul 3-2
08/10/2010 Éliminatoires Euro 2012 (Groupe A)   Kazakhstan   Almaty 0-2
12/10/2010 Éliminatoires Euro 2012 (Groupe A)   Autriche   Bruxelles 4-4

PalmarèsModifier

Logan Bailly est vice-champion de Belgique en 2007 avec le KRC Genk.

Logan Bailly est champion d'Écosse en 2016 et en 2017 avec le Celtic Glasgow.

Il remporte la coupe de la ligue d'Écosse en 2017 avec le Celtic Glasgow.

AnnexesModifier

RéférencesModifier

  1. « Le footballeur Logan Bailly vient pousser la liste MR à Mouscron », sur La Meuse, (consulté le 3 décembre 2018).
  2. « Logan Bailly aux soins intensifs après une collision », sur http://www.dhnet.be, (consulté le 3 octobre 2013)
  3. « Logan Bailly de retour à Genk, en prêt », sur http://www.rtl.be, (consulté le 3 octobre 2013)
  4. « Genk ne conserve pas Logan Bailly, Sandomierski revient », sur http://www.7sur7.be, (consulté le 26 juin 2012).
  5. a et b « Logan Bailly signe à l'OHL », sur https://www.rtbf.be, (consulté le 26 juin 2012).
  6. « Logan Bailly prolonge à [[Oud-Heverlee Louvain|OH Louvain]] jusqu'en 2016date=18 juin 2013 », sur https://www.rtbf.be (consulté le 3 octobre 2013)
  7. « Logan Bailly quitte OHL : il rejoint l'Écosse et plus précisément le Celtic Glasgow », sur http://www.sudinfo.be, (consulté le 17 août 2015)
  8. « Officiel: Logan Bailly à Mouscron pour deux saisons », RTBF Sport,‎ (lire en ligne).
  9. « Mouscron et Logan Bailly se séparent », RTBF Sport,‎ (lire en ligne).
  10. a b c d e et f « Fiche de Logan Bailly », sur site officiel de l'URBSFA
  11. (nl) « Fiche du joueur », sur Belgian Soccer Database
  12. « Fiche de Logan Bailly », sur footballdatabase.eu
  13. « Les Diables à la recherche d'un gardien », sur http://www.agencesport.be, (consulté le 23 décembre 2014)

Liens externesModifier