Ouvrir le menu principal

Brevet d'Anatole MalletModifier

Anatole Mallet, ingénieur suisse, diplômé de l'école centrale de Paris, veut réaliser une locomotive de grande puissance, capable d'évoluer sur des voies sinueuses. Il dépose en 1884 un brevet pour une locomotive compound à quatre cylindres, articulée en deux trains moteurs : le train moteur avant, avec ses roues motrices, pivotant comme un bogie porte les cylindres basse pression tandis que le train moteur arrière portant les cylindres haute pression est fixe. Pour assurer l'inscription en courbe correcte, l'axe de rotation du train moteur avant est, non pas au centre géométrique, mais à l'arrière de cet ensemble. Les trains moteurs sont appelés groupe avant et arrière ou groupe HP et groupe BP.

 
Principe d'une Mallet 030+030. L'axe de rotation est tracé en rouge, les cylindres sont en gris.

La disposition des essieux d'une locomotive Mallet de type 130+031 est, en classification UIC, (1'C)C1'.

Les locomotives « Mallet »Modifier

« Mallet » dans le mondeModifier

Lors de l'exposition Universelle de 1900, la « locomotive Mallet 4/4 no 4405 de l'État hongrois » est exposée. Le rapport du jury sur cette machine fait état en note d'une estimation de 400 locomotives « Mallet », c'est-à-dire « compound articulées à quatre cylindres » en services dans différentes régions du monde[1].

« Mallet » en EuropeModifier

La première machine de ce type fut une locomotive de type 020+020 pour voie étroite et construite en Belgique en 1887.

 
Mallet 130+031 construite par American Locomotive Company ALCO pour les chemins de fer Serbes. Voie étroite (2'6" - 0,76m).

Malgré l'efficacité de la formule, l'utilisation du type articulé Mallet sera souvent réservé au matériel à voie étroite en Europe alors qu'il donnera naissance aux plus grosses locomotives jamais construites aux États-Unis.

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

« Mallet » en AmériqueModifier

Le premier réseau utilisateur dans ce pays est le Baltimore & Ohio Railroad avec une 030+030 en 1904. Cette machine construite par American Locomotive Company s'appelait « Maude ». La qualité de ses performances permet la construction d'une série de locomotives à vapeur du même type mais munies d'un bissel avant, ce qui donne la configuration 130-030 ou 2-6-6-0 (classification américaine).

 
Une Mallet américaine 140+041 de 1922.

« Mallet » en AfriqueModifier

En Afrique, les Mallet ont circulé sur de nombreux réseaux, en Afrique du Nord, sur les réseaux algériens et tunisiens, en Afrique du Sud, en Afrique-Occidentale française et en Tanzanie. Les machines ont été importées par les puissances coloniales.

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et référencesModifier

  1. Site cnum.cnam, « Locomotive compound articulée Mallet, 4/4 n° 4405 de l'État hongrois », Matériel et chemins de fer, Exposition universelle internationale de 1900 à Paris. Rapports du jury international, Groupe VI, Deuxième partie, Classes 32 (Tome I), p. 351 lire (consulté le 06/10/2009).

BibliographieModifier

  • Lucien Maurice Vilain, Les locomotives articulées du système Mallet dans le monde, Vincent, Fréal et Cie, Paris, 1969, 2de édition. Picador, Levallois-Perret , 1978, (ISBN 2902653026).
  • La Vie du Rail, Système Mallet, revue n°450, 1954.
  • (en) Mcneil I Staff, Ian McNeil, Encyclopaedia of the History of Technology, Ebook Library, Routledge, 2002. p. 582-583, (ISBN 0203192117).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier