Loïc Le Flohic

cycliste français

Loïc Le Flohic, né le à Carhaix-Plouguer et mort le à Saint-Armel, est un coureur cycliste français, actif des années 1980 à 2000.

Loïc Le Flohic
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Informations
Nom de naissance
Loïc Gabriel Jean-Marie Le Flohic[1]
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 39 ans)
Saint-ArmelVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipes professionnelles

BiographieModifier

Loïc Le Flohic grandit dans le village de Saint-Lubin, à Kergrist. Il commence la compétition cycliste au Cyclo-Club du Blavet[2].

Amateur, il se distingue en remportant de nombreuses courses, principalement en Bretagne. En 1985, il est sélectionné à plusieurs reprises en équipe de France, notamment pour les mondiaux amateurs de Giavera del Montello, où il se classe 13e et meilleur français[3].

Il passe ensuite professionnel en 1986 dans l'équipe Peugeot-Shell-Michelin-Vélo Talbot. Lors de Bordeaux-Paris, il s'illustre en réalisant la plus longue échappée solitaire connue dans l'histoire du cyclisme : 435[2] ou 437 kilomètres[4], avec une avance montée jusqu'à 20 minutes[2]. En 1987, il change de formation et signe chez Z-Peugeot. Cette année-là, il remporte une étape du Tour de la Communauté européenne, sa seule victoire chez les professionnels[2].

Après sa carrière professionnelle, il continue à pratiquer le cyclisme au plus haut niveau amateur, puis en loisir. Il meurt le à Saint-Armel, percuté par un automobiliste lors d'une sortie en vélo entre amis[2],[5].

PalmarèsModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

Liens externesModifier