Ouvrir le menu principal

Lloyd Axworthy

personnalité politique canadienne

Lloyd Axworthy (né le à North Battleford, Saskatchewan) est un homme politique canadien. À la fin des années 1960, il est assistant exécutif de Paul T Hellyer, ministre de la Défense.

Sommaire

BiographieModifier

En 1996, Axworthy était nommé ministre des affaires étrangères du Canada sous le gouvernement du premier Jean Chrétien.

Il a notamment contribué au mouvement visant à bannir les mines antipersonnel. Il est aussi connu dans le milieu de l'éducation pour la réforme qu'il a menée sur le financement universitaire en 1994. Il est membre de Bilderberg. [1]

Libéral lors du retour au pouvoir de Jean Chrétien en 1993 il sera nommé au sein du Cabinet.Il sera d'abords Ministre des ressources humaines puis se retrouve en 1996 au Ministère des affaires étrangères. Il entreprendra une importante réforme fédérale des programme sociaux qui impliquera une réduction du pouvoirs des provinces et un maintien du pouvoir fédéral[1],[2] . En 1995, cette réforme sera une des origines du référendum sur la séparation du Québec[1],[2].

 
La réforme fédérale des programmes sociaux d'Axworthy sera en 1995 une des sources du référendum sur la séparation du Québec[1],[2].

DistinctionsModifier

Liens externesModifier

RéférencesModifier