Lizzo

rappeuse et chanteuse américaine
Lizzo
Description de cette image, également commentée ci-après
Lizzo en 2023.
Informations générales
Nom de naissance Melissa Viviane Jefferson[1]
Naissance (35 ans)
Détroit, Michigan, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Chanteuse, parolière, rappeuse
Genre musical Hip-hop, RnB, pop
Instruments Voix, flûte traversière
Années actives Depuis 2010
Labels Atlantic Records
Site officiel cuziloveyou.lizzomusic.com

Melissa Viviane Jefferson, connue sous le pseudonyme de Lizzo, est une chanteuse, flûtiste, parolière et rappeuse américaine née le à Détroit. Elle milite pour les droits des personnes en surpoids et de la communauté LGBT.

Biographie modifier

Jeunesse modifier

Lizzo est née à Détroit, dans le Michigan[2]. À l'âge de 10 ans, sa famille s'installe à Houston, au Texas. Dès son enfance, elle joue de la flûte traversière, elle aime interpréter Jean-Baptiste Arban, Francis Poulenc ou encore Claude Debussy. Elle envisage un temps de devenir concertiste classique[2]. Elle commence aussi, adolescente, à pratiquer le rap. À l'âge de 14 ans, elle forme avec ses meilleures amies un groupe appelé Cornrow Clique[3],[4]. Elle déménage à Minneapolis, au Minnesota, en 2011.

Carrière modifier

Elle est membre fondateur de plusieurs groupes de hip-hop underground (The Chalice, Grrrl Prty, The Clerb, etc.) avant de poursuivre une carrière en solo. Son premier album Lizzobangers sort en 2013[5],[6].

Son deuxième, Big Grrrl Small World, sorti en 2015, suscite l'intérêt du producteur Ricky Reed, qui l'aide à travailler sa voix et lui obtient un contrat d'enregistrement avec Atlantic Records[7]. Peu après, en 2016, elle publie son premier EP, Coconut Oil, avec un autre label. Le , sort son troisième album studio intitulé Cuz I Love You, il est très bien accueilli par la critique[8],[2], il obtient le prix de la meilleure performance pop solo aux Grammy Awards. Elle est nommée pour huit autres récompenses lors de cette cérémonie, sa carrière est lancée[9]

Le , son single Truth Hurts se classe numéro 1 du Billboard Hot 100 près de deux ans après sa sortie. C'est le premier single solo d'une chanteuse noire à atteindre cette place depuis Diamond de Rihanna sorti en 2012[réf. souhaitée]. Le semaine suivante, son album Cuz I Love You, précédemment cité, est certifié par la RIAA disque d'or (équivalent à plus de 500 000 ventes). Le , cet album atteint la quatrième place du Billboard 200. Le même jour, son single Juice parvient à la 82e place du Hot 100. Une semaine plus tard, son EP Coconut oil est 55e du Billboard 200 et son single Good As Hell est 41e du Billboard Hot 100. Truth Hurts est également certifié par la RIAA cinq fois disque de platine (5 millions de ventes)[10]. Il est actuellement le single de rap qui est resté le plus longtemps — quatre semaines — en tête du Hot 100, l'ancien record, trois semaines, était détenu par Bodak Yellow de Cardi B[11]. La chanson figure parmi les « 500 plus grandes chansons de tous les temps » selon le magazine musical américain Rolling Stone, se classant en 497e position[12].

Le , elle sort un remix de Good as Hell avec la participation d'Ariana Grande.

Après deux ans d’absence, le , elle met en ligne, sur sa chaîne YouTube, le clip Rumors[13] avec la participation de Cardi B[9].

En février 2023, elle remporte son premier Grammy dans les catégories générale avec le Grammy Award de l'enregistrement de l'année pour About Damn Time[14].

Le 1 août 2023 une plainte est visée contre elle par trois de ses danseuses, rejoint dans l’affaire par 6 autres témoins l’accusant d’harcèlement.

Convictions et vie privée modifier

Très tôt confrontée à un problème d'obésité, Lizzo devient une partisane du body positive et de l'estime de soi, et revendique, dans ses chansons, le droit à la diversité, notamment en ce qui concerne son corps (dans Fitness et Juice), sa sexualité (Boys), et ses origines afro-américaines (dans My Skin par exemple)[2],[4],[15]. En 2017, Lizzo est l'une des têtes d'affiche du festival lesbien californien, le Dinah Shore. Elle apparaît sur le titre Blame It On Your Love de Charli XCX, sorti le [16].

Lorsqu'elle est interrogée sur son genre et sur sa sexualité, Lizzo déclare : « Quand on en vient à parler de sexualité ou de genre, personnellement je ne m'en attribue pas une unique. Je ne peux pas me présenter ici maintenant, et vous dire que je ne suis que ça ou ça. C'est pour ça que les couleurs LGBTQ+ sont celles d'un arc-en-ciel ! Parce qu'il y a un spectre et qu'aujourd'hui on essaye de conserver une vision binaire des choses. Ça ne correspond juste pas à ma réalité. »[17]. Lizzo a des fans LGBT et elle les surnomme les « Lizzbians »[18].

En , à l'occasion du cinquantième anniversaire des émeutes de Stonewall, un événement marquant un tournant dans le mouvement des droits des personnes LGBT, Queerty la présente comme une pionnière de Pride50, « qui veille activement à ce que la société continue à progresser vers l'égalité, l'acceptation et la dignité pour toutes les personnes queers »[19].

Discographie modifier

Albums studios modifier

EPs modifier

Filmographie modifier

Notes et références modifier

  1. (en) « Raising the Chalice », sur startribune (consulté le ).
  2. a b c et d Matthieu Conquet, « Lizzo, la soul voit large », Libération,‎ (lire en ligne)
  3. (en) Brittany Spanos, « Lizzo on Judging ‘Drag Race,’ Working With Prince and Becoming Eternal », Rolling Stone,‎ (lire en ligne)
  4. a et b (en) Sandra E. Garcia et Amy Lombard, « Lizzo Wants to Build You Up », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  5. (en) Ryan Kron Thompson, « Lizzo, "Batches & Cookies feat. Sophia Eris" », Impose (magazine),‎ (lire en ligne)
  6. (en) John Noblet, « Review: Har Mar Superstar @ Hare & Hounds, Thurs 14th Nov », Birmingham Review,‎ (lire en ligne)
  7. (en) « Lizzo's 'Coconut Oil' EP: Inside Her Feel-Good Revolution », sur EW.com (consulté le ).
  8. « Lizzo “Cuz I Love You” », sur Funk-U (consulté le )
  9. a et b « Dans "Rumors", Lizzo invite Cardi B à danser avec son ventre rebondi », sur Le HuffPost, 13 aoüt 2021
  10. « Lizzo’s “Truth Hurts” Earns 5x Platinum Certification In US, “Good As Hell” Reaches 2x Platinum », sur Headline Planet
  11. « Lizzo’s 'Truth Hurts' Tops Hot 100 for 7th Week, Tying for Longest Reign Ever for a Rap Song by a Female Artist », sur billboard.com,
  12. (en-US) Rolling Stone et Rolling Stone, « The 500 Greatest Songs of All Time », sur Rolling Stone, (consulté le )
  13. « Lizzo - Rumors feat. Cardi B [Official Video] », sur Lizzo Music, chaine Youtube,
  14. « Aux Grammy Awards, le discours émouvant de Lizzo qui rend hommages à ses deux idoles, Beyoncé et Prince », sur Le HuffPost, (consulté le )
  15. Naomi Clément, « Lizzo a retrouvé l'estime dans son nouvel album », Les Inrocks,‎
  16. (en) « Charli XCX & Lizzo Announce New Single ‘Blame It On Your Love’ », Music Feeds,‎ (lire en ligne)
  17. (en) Phillip Picardi, « Lizzo Is the Sex-Positive, Twerking, Gospel-Singing Artist the World Needs », Teen Vogue,‎ (lire en ligne)
  18. « Lizzo, Actual Goddess, Dubs Her Superfans "Lizzbians" », Newnownext,‎ (lire en ligne)
  19. (en) « Queerty Pride50 2019 Honorees », Queerty,‎ (lire en ligne)

Liens externes modifier