Livre de l'Afrique occidentale britannique

Livre de l'Afrique occidentale britannique
British West African pound
Ancienne unité monétaire
Pays officiellement
utilisateurs
Cameroun britannique, Côte-de-l'Or, Gambie, Nigeria, Sierra Leone
Banque centrale West African Currency Board
Chronologie de la monnaie

La livre de l'Afrique occidentale britannique est l'ancienne devise des territoires et mandats administrés par l'Empire colonial britannique en Afrique de l'Ouest. Introduite en 1907, cette monnaie disparaît en 1968.

HistoireModifier

Au XIXe siècle, la livre sterling est la principale monnaie circulante sur les territoires de l'Afrique occidentale britannique que sont la Côte-de-l'Or (Gold Coast, devenu le Ghana), la Gambie, le Nigeria, et le Sierra Leone.

Des frappes spécifiques commencent en 1907 ; en , est fondé à Londres le West African Currency Board (« Institut monétaire ouest-africain ») chargé de fabriquer des billets distinct sur le plan formel de ceux de la Banque d'Angleterre : la livre destinée à l'Afrique occidentale britannique, est également divisée en 20 shillings et 240 pence, et est à parité égale[1],[2].

Cette monnaie est également adopté temporairement par le Liberia jusqu'en 1943[réf. nécessaire], remplacée par le dollar américain.

En 1919, après la disparition du Cameroun allemand et du Togoland, le Cameroun britannique l'adopte.

À partir de 1957, avec le processus de décolonisation, l'ensemble des pays membres de cette union monétaire quitte ce système pour créer leur propres devises. Le dernier pays à abandonner cette monnaie est la Gambie, en 1965.

Cette devise est démonétisée le [2].

Pièces de monnaieModifier

En 1907, une pièce de 1/10e de penny en aluminium et une pièce de 1 penny en cupro-nickel sont frappées, les deux étant trouées en leur milieu. En 1908, la 1/10e de penny est fabriquée en cupro-nickel. En 1911, la pièce de ½ penny en cupro-nickel trouée est introduite. En 1913, sont lancées des pièces en argent de 3 et 6 pence, et de 1 et 2 shillings. À compter de 1920, pour ces dernières, le bronze remplace l'argent. En 1938, une grosse pièce en cupro-nickel valant 3 pence est fabriquée. En 1952, les pièces de 1/10e, ½ et 1 penny sont frappées en bronze. Après 1958, la production cesse.

Billets de banqueModifier

En 1916, pour pallier la pénurie monétaire, le West African Currency Board fait imprimer des billets de 2, 10 et 20 shillings. En 1918, suit le billet de 1 shilling, dont la fabrication est autorisée par la Banque d'Angleterre[3]. Après cette date, seuls les billets de 10 et 20 shillings sont fabriqués. En 1953, le billet de 100 shillings (5 £) est introduit. Les derniers billets de 20 shillings sortent des presses en 1962.

Articles connexesModifier

AnnexesModifier

RéférencesModifier

  1. (en) « The West African Currency Board - Some Notes with a Nigerian Bias » par Bob Maddocks, in: Cameo, Journal of the West Africa Study Circle, 13-2, juin 2012, pp. 106-108.
  2. a et b [PDF] (en) « British Imperialism and Postfolio Choice in the Currency Boards of Palestine, Est Africa, and West Africa », par Tal Boger, in: Studies in Applied Economics, n° 86, septembre 2017, pp. 11-12.
  3. (en) « British West African Pound », sur mintageworld.com.

BibliographieModifier

  • (en) Chester L. Krause et Clifford Mishler, Standard Catalog of World Coins: 1801–1991 (18e éd.), Krause Publications, 1991, (ISBN 0873411501).
  • (en) Albert Pick, Colin R. Bruce II et Neil Shafer, Standard Catalog of World Paper Money: General Issues (7e éd.), Krause Publications, 1994, (ISBN 0-87341-207-9).

Liens externesModifier