Ouvrir le menu principal
Liudolf de Saxe
Liudolf, Duke of Saxony.jpg
Titre de noblesse
Duc
Biographie
Naissance
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Sépulture
Activité
AristocrateVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Bruno le jeune (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Conjoint
Enfants
Bruno de Saxe
Gerberga I (d)
Thankmar (d)
Hathumod (d)
Otton Ier de Saxe
Liutgarde de Saxe
Christina I (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Liudolf, peut-être né en 805 ou 806[1] et mort le 11/ selon les Annales Xantenses, fut un comte (Graf) en Saxe à partir des années 840. Le premier membre historiquement attesté de la dynastie des Ottoniens[2], également nommée « Ludolphides », il est consideré l'ancêtre de la lignée des ducs de Saxe et rois germaniques.

Sommaire

BiographieModifier

Les origines de Liudolf sont obscures. Il est possible que ses aïeuls ont servi de margraves après l'expansion de l'Empire franc en Saxe, un signe de l'intégration croissante de la noblesse locale après la guerre des Saxons sous le règne de Charlemagne.

En tant que comte saxon, Liudolf disposait de vastes propriétés en Ostphalie s'étendant des rives de la Leine jusqu'aux régions frontalières avec les pays slaves à l'Est. Après être rentré d'un voyage au pape Serge II à Rome, il a fondé l'abbaye de Brunshausen au pied du Harz en 852, ensemble avec sa femme Oda et l'évêque Altfrid d'Hildesheim ; les filles de Liudolf sont désignés les premières abbesses. En 881, le monastère fut transferé à Gandersheim, le couple a trouvé sa dernière demeure. L'abbaye devait servir de sépulture aux ducs de Saxe.

Sous le règne de Louis II de Germanie, Liudolf lui-même est devenu l'un des potentats plus élevés en Saxe, déjà nommé dux selon certaines sources. Sa suprématie est confirmée par le fait que vers 874 le roi a marié son deuxième fils Louis le Jeune à la fille de Liudolf, Liutgarde de Saxe. Néanmoins, l'ancienne conception que le comte et ses fils soient considérés les premiers « ducs ethniques » est aujourd'hui remise en question étant donné que les rois carolingiens, à cette époque, avait toujours l'ambition de régner directement sur toute la Francie orientale.

Mariage et descendanceModifier

Avec sa femme Oda († 913), fille d'un princeps Billung, il a plusieurs enfants, dont :

Notes et référencesModifier

  1. worldcat
  2. Robert Folz La naissance du Saint-Empire éditions Albin Michel, Paris 1967 « Tableau généalogique de la Maison de Saxe et des lignages apparentés » p. 356-357

Article liéModifier

Lien externeModifier