Ouvrir le menu principal
Ne pas confondre avec l'astronomee chinoise Liu Hong (astronome).

Liu Hong
Image illustrative de l’article Liu Hong
Liu Hong lors des championnats du monde 2013.
Informations
Disciplines Marche athlétique
Période d'activité 2004 -
Nationalité Drapeau : République populaire de Chine Chinoise
Naissance (32 ans)
Lieu Xian d'Anfu
Taille 1,61 m
Poids 48 kg
Entraîneur Sandro Damilano
Records
Détentrice des records du monde du 20 (h 24 min 38 s, 2015) et du 50 km marche (h 59 min 15 s, 2019)
Palmarès
Jeux olympiques 1 - 1
Championnats du monde 2 1 1
Challenge mondial 4 - -

Liu Hong (en chinois, 刘虹, née le dans le xian d'Anfu) est une athlète chinoise, spécialiste de la marche, championne du monde du 20 km en 2011 à Daegu et en 2015 à Pékin et championne olympique en 2016 à Rio de Janeiro.

Elle est l'actuelle détentrice des records du monde du 20 km marche et du 50 km marche, établis respectivement le 6 juin 2015 et le 9 mars 2019.

BiographieModifier

Venant d'une famille de fermiers, elle a deux frères plus âgés. Elle débute l'athlétisme en 2002 par le 800 m, puis découvre la marche et s'entraîne avec Sun Li An et Zhang Fu Xin.

Elle remporte en 2006 la médaille d'or des championnats du monde juniors à Pékin sur le 10 000 m marche. En fin d'année, elle décroche son premier titre international sénior en s'imposant aux Jeux asiatiques de Doha en 1 h 32 min 19 s, record des Jeux.

En 2008, Liu Hong échoue au pied du podium du 20 km marche des Jeux olympiques de Pékin, terminant à cinq secondes de l'Italienne Elisa Rigaudo, médaillée de bronze. Elle améliore néanmoins son record personnel en signant le temps d' 1 h 27 min 17 s. Les douze premières athlètes réalisent un meilleur temps que le record olympique.

L'année suivante, la Chinoise remporte la médaille de bronze des championnats du monde 2009 de Berlin en 1 h 29 min 10 s, sa meilleure performance de l'année. Elle est devancée par la Russe Olga Kaniskina et l'Irlandaise Olive Loughnane. Mais la Russe est disqualifiée par la suite pour dopage, permettant à Hong d'être reclassée 2e. En fin d'année, elle quitte ses coachs de ses débuts pour s'entraîner avec l'Italien Sandro Damilano.

En 2011, elle devient vice-championne du monde aux championnats du monde de Daegu derrière Olga Kaniskina, mais toujours selon le dopage de celle-ci, la Chinoise remporte le titre.

Le 30 mars 2012, à Taicang, elle bat le record d'Asie de la distance en 1 h 25 min 46 s. Elle améliore de 38 secondes l'ancien record de sa compatriote Wang Yan, datant de 2001. En août, lors des Jeux olympiques de Londres, elle termine à nouveau à la 4e place de la course olympique, en 1 h 26 min 00 s. Sa compatriote Qieyang Shenjie bat par ailleurs son record d'Asie, en 1 h 25 min 16 s. La disqualification pour dopage[1] d'Olga Kaniskina et du jugement rendu par le Tribunal arbitral du sport le 24 mars 2016 lui permettent de décrocher le bronze, sa première médaille olympique.

En 2013, elle échoue lors des championnats du monde de Moscou à conserver son titre mondial, le cédant à la Russe Elena Lashmanova, mais décroche tout de même l'argent, sa 3e médaille mondiale consécutive. Lashmanova sera par ailleurs suspendue pour dopage en 2014, mais pas déchue de son titre.

Le 6 juin 2015, à La Corogne, Liu Hong établit un nouveau record du monde du 20 kilomètres marche en h 24 min 38 s, améliorant de 24 secondes le temps de la Russe Elena Lashmanova établit aux Jeux de Londres[2]. En août, à Pékin, elle remporte les championnats du monde à domicile en 1 h 27 min 45 s, devant sa compatriore Lü Xiuzhi (même temps).

Le 7 mai 2016, elle remporte le titre mondial individuel et par équipes lors des championnats du monde par équipes de marche 2016 à Rome, mais le 28 juillet 2016 ces deux titres lui sont retirés par l'IAAF pour dopage. Néanmoins, contre toute attente, elle est autorisée à participer aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro et remporte, le 19 août, son premier titre de championne olympique, en 1 h 28 min 35 s[3].

Après ce titre olympique, la chinoise décide de prendre une pause lors de la saison 2017 et fait donc l'impasse sur les championnats du monde de Londres[4]. Elle est enceinte[5].

Après sa maternité, Liu Hong revient à la compétition le 1er janvier 2019, à Hong Kong, où elle remporte la course en 1 h 30 min 43 s. Elle l'améliore ensuite à 1 h 27 min 56 s aux championnats de Japon, course où elle a été invitée. Le 9 mars 2019, pour son premier essai sur la distance, Hong bat le record du monde du 50 km marche et devient la première femme de l'histoire à parcourir la distance en moins de 4 heures, en 3 min 59 s 15. Elle améliore de 5 minutes et 21 secondes l'ancien record détenu depuis 2018 par sa compatriote Liang Rui[6]. Elle est la première femme à désormais détenir les records mondiaux du 20 km et du 50 km.

PalmarèsModifier

Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Épreuve Temps
2006 Championnats du monde juniors Pékin 1re 10 000 m 45 min 12 s 84
Coupe du monde de marche La Corogne 6e 20 km 1 h 28 min 59 s
Jeux asiatiques Doha 1re 20 km 1 h 32 min 19 s
2007 Championnats du monde Osaka 19e 20 km 1 h 36 min 40 s
2008 Jeux olympiques Pékin 4e 20 km 1 h 27 min 17 s
2009 Championnats du monde Berlin 2e 20 km 1 h 29 min 10 s
2010 Coupe du monde de marche Chihuahua 13e 20 km 1 h 36 min 34 s
Jeux asiatiques Guangzhou 1re 20 km 1 h 30 min 06 s
2011 Championnats du monde Daegu 1re 20 km 1 h 30 min 00 s
Challenge mondial de marche 1re 20 km 34 pts
2012 Jeux olympiques Londres 3e 20 km 1 h 26 min 00 s
Challenge mondial de marche 1re 20 km 36 pts
2013 Championnats du monde Moscou 3e 20 km 1 h 28 min 10 s
2014 Coupe du monde de marche Taicang 2e 20 km 1 h 26 min 58 s
Challenge mondial de marche 1re 20 km 34 pts
2015 Championnats du monde Pékin 1re 20 km 1 h 27 min 45 s
Challenge mondial de marche 1re 20 km 40 pts
2016 Jeux olympiques Rio de Janeiro 1re 20 km 1 h 28 min 35 s

RecordsModifier

Records personnels
Épreuve Temps Lieu Date
20 km marche h 24 min 38 s (WR)   La Corogne
50 km marche h 59 min 15 s (WR)   Huangshan

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier