Little Crow, né en 1810 et mort en 1863[1], est un chef sioux dakota qui prit la tête des rebelles lors de la guerre des Sioux de 1862 dans le Minnesota[2]. Il a participé à la bataille de Fort Ridgely.

Little Crow
Biographie
Naissance
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
Kaposia (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Nom dans la langue maternelle
Thaóyate DútaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activités
Enfant
Thomas Wakeman (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Conflit

Biographie

modifier
 
Little Crow vers 1862.

Dans la soirée du , alors qu'il cueillait des framboises avec son fils aîné Wowinape, un colon et son fils ouvrent le feu sur les deux Dakotas, blessant mortellement Little Crow[3].

Notes et références

modifier
  1. (en) William B. Kessel et Robert Wooster, Encyclopedia of Native American wars and warfare, New York, , 398 p. (ISBN 978-0-8160-6430-4, OCLC 44509237, présentation en ligne), p. 190-191
  2. Angie Debo (trad. Alain Deschamps), Histoire des Indiens des États-Unis [« A history of the Indians of the United States »], Paris, Albin Michel, coll. « Terre indienne », , 536 p. (ISBN 978-2-226-06903-0, OCLC 30845062), p. 211
  3. Swain 2004.

Annexes

modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

modifier

Liens externes

modifier