Litterio Paladino

peintre italien
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Paladino.
Litterio Paladini
Affreschi di Letterio Paladino.JPG
Fresque en l'église san Francesco, Milazzo
Naissance
Décès
Activités

Litterio Paladino (parfois Letterio Paladino) , né à Messine en 1691 et mort en cette ville en 1743, est un graveur et un artiste peintre italien[1] actif à la fin de la période baroque à Rome et en Sicile, en particulier dans sa ville natale[2].

BiographieModifier

Letterio Paladino est né à Messine en 1691 où il fait sa formation initiale. Il se rend à Rome à l'âge de 38 ans et travaille avec Sebastiano Conca tout en restant attaché aux anciens maîtres, Annibale Carracci, le Corrège et Raphaël.

Son chef-d'œuvre sont les fresques (1736) pour l'église de Montevergine, à Palerme. Il a également peint pour l'église San Biagio, Santa Elena, et l'Église du Rosaire (1732) à Castanea. On retrouve ses œuvres dans l'église de San Francesco di Paola à Milazzo. Il a également peint des toiles pour le Monastère de Santa Barbara, à Messine. Il était également un graveur.

Letterio Paladino est mort de la peste à Messine en 1743[3]. Son neveu Giuseppe Paladino était aussi un peintre[4].

ŒuvresModifier

Notes et référencesModifier

  1. (it) « Paladino Litterio », sur www.pittorisiciliani.it (consulté le 19 octobre 2016).
  2. (it) « Memorie de' pittori messinesi e degli esteri che in Messina fiorirono dal secolo xii. sino al secolo xix », sur Google Books, (consulté le 19 octobre 2016), p. 221-223.
  3. treccani
  4. Memorie de' pittori messinesi e degli esteri che in Messina fiorirono., by Gaetano Grano and Philipp Hackert, Presso Giuseppe Papalardo, Messine (1821), page 221-223.
  5. Giuseppe La Farina, Messina e i suoi monumenti. Page 154.
  6. Giuseppe La Farina, Messina e i suoi monumenti. Page 114.
  7. Giuseppe La Farina, Messina e i suoi monumenti. Page 114.
  8. Giuseppe La Farina, Messina e i suoi monumenti. Page 31.
  9. Giuseppe La Farina, Messina e i suoi monumenti. Page 47.
  10. Giuseppe La Farina, Messina e i suoi monumenti. Page 47.
  11. Giuseppe La Farina, Messina e i suoi monumenti. Page 47.

Liens externesModifier