Littérature islandaise

La littérature islandaise est la littérature, orale et surtout écrite, en Islande ou en islandais ou par des Islandais.

Littérature médiévaleModifier

 
Egill Skallagrímsson dans un manuscrit de la Saga d'Egill

La littérature médiévale puise son inspiration dans les traditions vikings. Bien qu'utilisant l'alphabet latin, les auteurs islandais du Moyen-Âge conservent leur langue, le vieux norrois, ancêtre de l'islandais. Bien que la saga soit le genre le plus emblématique de cette période, il existe également d'autres formes littéraires dans l'Islande médiévale, dont la poésie eddique et la poésie scaldique.

OriginesModifier

Poésie eddiqueModifier

Les Eddas sont deux manuscrits islandais du XIIIe siècle : l'Edda de Snorri et l'Edda poétique.

  • Joik, chant traditionnel a cappella

Poésie scaldiqueModifier

La poésie scaldique est apparue en Norvège et en Islande au VIIe siècle ou VIIIe siècle de notre ère. Elle est réputée pour son écriture très complexe, basée sur de nombreux effets de style.

SagasModifier

Les sagas sont un genre littéraire développé en Islande médiévale, aux XIIe siècle et XIIIe siècle, qui consiste en un récit en prose mêlant réalité historique et fiction, issues de la tradition orale.

Époque moderneModifier

De cette époque subsistent quelques compositions importantes dont

19e siècleModifier

Littérature au XXe siècleModifier

En 1955, Halldór Laxness (1902-1998) devient le premier (et à ce jour le seul) islandais lauréat du Prix Nobel de littérature[1].

Littérature au XXIe siècleModifier

Récemment, les auteurs de romans policiers islandais, comme Arnaldur Indriðason (1961-) ou Yrsa Sigurðardóttir (1963-) ont acquis une notoriété internationale[1]

Autres noms : Thor Vilhjalmsson (1925-2011), Matthias Johannesen (1930-), Auður Ava Ólafsdóttir (1958-) ...

Repères historiquesModifier

AuteursModifier

ŒuvresModifier

Laxness : Lumière du monde (1934), La Cloche d'Islande (1943), Le Paradis retrouvé (1960)

RevuesModifier

  • Cahiers de la Société islandaise de littérature
  • Skirnir (1827-)
  • Fjölnir (revue) (1835-1847)

InstitutionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) « Literature - iceland.is » (consulté le 1er octobre 2016)

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Régis Boyer, Histoire des littératures scandinaves, Fayard, Paris, 1996, 561 p. (ISBN 2-213-59764-2)
  • (de) Jürg Glauser, Island : eine Literaturgeschichte, J.B. Metzler, Stuttgart, Weimar, 2011, 245 p. (ISBN 978-3-476-02321-6)
  • (en) Daisy Neijmann (dir.), A History of Icelandic literature, University of Nebraska Press, Lincoln, London ; American-Scandinavian Foundation, New York, 2006, 730 p. (ISBN 978-0-8032-3346-1)
  • Thór Stefánsson (dir.), 25 poètes islandais d'aujourd'hui, Écrits des Forges, Québec ; le Temps des cerises, Pantin, 2004, 168 p.

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier