Littérature biélorusse

La littérature biélorusse désigne la littérature en biélorusse, ou en Biélorussie, ou par les Biélorusses (dont minorités, diasporas, exils).

ContexteModifier

Le pays, rarement indépendant, souvent éclaté, est multilingue.

Tradition oraleModifier


Moyen-ÂgeModifier

Temps modernesModifier

16e siècleModifier

17e siècleModifier

Ce siècle voit la suprématie de la langue écrite polonaise.

18e siècleModifier

19e siècleModifier

Premier 19e siècleModifier

Le romantisme permet la redécouverte (par une partie de la minorité dominante) du peuple, de la langue, des légendes et des chants biélorusses.

Second 19e siècleModifier

  • Andrej Rypinski, poète polonais
  • Adam Guhyrovic
  • Janka Lucyna
  • Julian Laskowski, Le Bandouriste biélorussien
  • Frères Grzymułtowski ou Grzymałtowski

1880-1918Modifier

20e siècleModifier

1918-1939Modifier

  • Polymia (1922-)
  • Frantsishak Alyakhnovich (en) (1883-1944), écrivain, journaliste
  • Maxim Harezki (en) (1893-1938), écrivain, journaliste
  • Kandrat Krapiwa (1896–1991)
  • Adam Babareka (de) (1899-1938), historien, critique
  • Kouzma Tchorny (1900-1944), prosateur, dramaturge
  • Uladzimir Dubouka (en) (1900-1976), poète, prosateur, traducteur, critique
  • Pilip Pestrak (1903–1978), poète
  • Maksim Tank (de) (1912-1995)
  • Avant-gardistes ː Pauljuk Schukajla, Todar Kljaschtorny, Walery Marakou, Uladsimir Chadyka, Michas Tscharot
  • Jurka Vicbich (1905–1975)
  • poètes ː Mihkas' Charot, Uladzimer Dubouka, Adam Dudar...
  • écrivains ː Maksim Harecki, Tsishka Hartny, Kuz'ma Chorny...
  • en exil ː Mikhal Mashara, Kazimir Svajak, Uladsimir Schylka...
  • Litaratura i mastatstva (1932-)
  • Ivan Loutsévitch (1882-942) ou Ianka Koupala
  • Francisak Umestouski

1940-1960Modifier

1960-2000Modifier

21e siècleModifier

AuteursModifier

InstitutionsModifier

Autres languesModifier

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

SourcesModifier

BibliographieModifier

  • Maria Delapierre (dir.), Histoire littéraire de l'Europe médiane (des origines à nos jours), Paris, L'Harmattan, 1998, pages 29-38

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier