Ouvrir le menu principal

Litière (véhicule)

moyen de transport
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Litière (homonymie).
Femme portée dans un kago, Japon
Photo de Felice Beato, entre 1863 et 1877.

Une litière est une sorte de lit ordinairement couvert, porté sur des brancards par des chevaux, des mulets et quelquefois des hommes[1].

HistoireModifier

Les Romains aisés, par exemple, se déplaçaient en litière, dont l'équivalent européen est le palanquin[a].

Dans l'imagerie populaire, les rois fainéants se déplaçaient en litière[2], sorte de lit monté sur une plate-forme équipée de roues et tirée par des bœufs.

À la même époque, dans cette seconde moitié du VIIe siècle, le Troisième concile de Braga, en l'an 675, trouva nécessaire d'ordonner que les évêques, lorsqu'ils transportaient en procession les reliques des martyrs pour les porter à l'église, devaient eux-mêmes marcher pour s'y rendre, sans pouvoir prétendre au confort d'une litière, portée par des diacres vêtus de blanc.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Le palanquin oriental classique est en général porté par des hommes, dont le nombre est un symbole de l'importance de la personne transportée. Ainsi, en Chine, il y eut des palanquins portés par 40 voire 64 hommes.

RéférencesModifier

  1. Définitions lexicographiques et étymologiques de « litière » (sens B) du Trésor de la langue française informatisé, sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales
  2. Voir deuxième paragraphe, sur hautetfort.com du 19 décembre 2011, consulté le 18 juillet 2017

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier