Ouvrir le menu principal

Liste du patrimoine mondial en Afrique

page de liste de Wikipédia

GénéralitésModifier

Chaque année, le Comité du patrimoine mondial de l'UNESCO peut inscrire des sites sur la liste du patrimoine mondial. La sélection est basée sur dix critères : six pour le patrimoine culturel (i–vi) et quatre pour le patrimoine naturel (vii–x)[1] Certains sites, désignés comme « mixtes », représentent à la fois un patrimoine culturel et naturel. Les États peuvent également réaliser une inscription sur la liste indicative. Cette liste regroupe les éléments pour lesquels l'État partie a déposé un dossier de candidature à l'UNESCO, avant son acceptation. Elle constitue donc une sorte d'antichambre de la liste du patrimoine mondial[2].

Les cinq régions de L'UNESCOModifier

A l'instar d'autres organisations internationales, l'UNESCO a organisé différentes formes de régionalisme pour la décentralisation de ses activités. Cinq régions ont été définies lors de la 42ème séance de la conférence générale le 21 novembre 1974 : l'Afrique, les Etats arabes, l'Asie et Pacifique, l'Europe et Amérique du Nord et l'Amérique latine et Caraïbes.

La définition de ces cinq régions résulte du croisement de trois critères qui, pris individuellement, ont été jugés insuffisants :

  • « l'intérêt et l'aptitude » que les Etats membres « ont à contribuer aux activités de la région et, partant, à faciliter l'exécution des tâches de l'organisation »
  • « la situation géographique », c'est-à-dire le continentalisme
  • « leurs traditions historiques ou culturelles ou sociales ».

A l'appréciation d'ensemble de ces trois critères s'ajoute une condition : « un large assentiment des Etats membres de la région »[3].

La région de l'AfriqueModifier

Du point de vue géographique, l'UNESCO découpe les sites d'Afrique en deux zones : « Afrique » et « États arabes » ; les regroupements suivent globalement les divisions statistiques des Nations unies[4].

L'UNESCO ne prend en considération que les États parties de la Convention pour la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel. En Afrique, la Somalie et le Soudan du Sud ne l'ont pas intégrée. La Guinée équatoriale, le Liberia et Sao Tomé-et-Principe ont ratifié la convention, mais n'ont soumis aucun site. Le Burundi, les Comores, Djibouti, la Guinée-Bissau, le Lesotho, le Rwanda, la Sierra Leone et l'Eswatini n'ont de sites inscrits que sur la liste indicative. En 2017, des sites en Angola et en Erythrée ont été inscrits, pour la première fois, sur la Liste du patrimoine mondial[5].

Sites transfrontaliersModifier

Plusieurs sites, transfrontaliers, sont communs à plusieurs pays[6].

Patrimoine en périlModifier

Le Comité du patrimoine mondial peut spécifier qu'un site est en péril s'il existe des « conditions menaçant les caractéristiques mêmes qui ont permis l'inscription d'un bien sur la liste du patrimoine mondial[7] ».

En Afrique, en 2018, les vingt sites suivants sont considérés comme en péril :

Huit sites ont été inscrits sur la liste du patrimoine en péril avant d'en être retirés par la suite :

SitesModifier

Légende année - Type site - Nom du site

    • année: durant laquelle le site a été inscrit à la liste du patrimoine mondial
    • Type site: indique s'il s'agit d'un site naturel, culturel ou mixte
    • Nom du site: c'est le nom attribué au site

  Afrique du SudModifier

AngolaModifier

  AlgérieModifier

  BéninModifier

  BotswanaModifier

  Burkina FasoModifier

  CamerounModifier

  Cameroun*,   République centrafricaine *,   République du Congo*Modifier

  Cap-VertModifier

  République centrafricaineModifier

  TchadModifier

  Côte d'IvoireModifier

  Côte d'Ivoire*,   Guinée*Modifier

  République démocratique du CongoModifier

  ÉgypteModifier

  ÉrythréeModifier

  Espagne[note 1]Modifier

  ÉthiopieModifier

  France[note 2]Modifier

  GabonModifier

  GambieModifier

  Gambie*,   Sénégal*Modifier

  Guinée*Modifier

  GhanaModifier

  KenyaModifier

  Lesotho*,   Afrique du Sud*Modifier

  LibyeModifier

  MadagascarModifier

  MalawiModifier

  MaliModifier

  MauritanieModifier

  MauriceModifier

  MarocModifier

  MozambiqueModifier

  NamibieModifier

  NigerModifier

  NigeriaModifier

  Portugal (Madère)Modifier

  SoudanModifier

  SénégalModifier

  SeychellesModifier

  TanzanieModifier

  TogoModifier

  TunisieModifier

  OugandaModifier

  Royaume-UniModifier

  Zambie*,   Zimbabwe*Modifier

  ZimbabweModifier

StatistiquesModifier

La liste suivante recense les sites du patrimoine mondial situés en Afrique.

Pays Adhésion PM : Total PM : Culturel PM : Naturel PM : Mixte LI : Total LI : Culturel LI : Naturel LI : Mixte
Afrique du Sud 1997 +11, +05, +05, +01, +05, +04, +01, +00,
Algérie 1974 +07, +06, +00, +01, +06, +05, +00, +01,
Angola 1991 +01, +01, +00, +00, +13, +12, +01, +00,
Bénin 1982 +02, +01, +01, +00, +05, +05, +00, +00,
Botswana 1998 +02, +01, +01, +00, +07, +03, +02, +02,
Burkina Faso 1987 +02, +01, +01, +00, +06, +05, +01, +00,
Burundi 1982 +00, +00, +00, +00, +10, +02, +06, +02,
Cameroun 1982 +02, +00, +02, +00, +20, +12, +07, +01,
Cap-Vert 1988 +01, +01, +00, +00, +08, +04, +03, +01,
Comores 2000 +00, +00, +00, +00, +04, +02, +01, +01,
Côte d'Ivoire 1981 +04, +01, +01, +02, +03, +01, +01, +01,
Djibouti 2007 +00, +00, +00, +00, +10, +03, +06, +01,
Égypte[note 3] 1974 +06, +05, +01, +00, +33, +23, +07, +03,
Érythrée 2001 +01, +01, +00, +00, +01, +01, +00, +00,
Éthiopie 1977 +09, +08, +00, +01, +06, +03, +01, +02,
Eswatini 2005 +00, +00, +00, +00, +01, +01, +00, +00,
France[note 2] 1975 +01, +00, +01, +00, +00, +00, +00, +00,
Gabon 1986 +01, +00, +00, +01, +07, +01, +01, +05,
Gambie 1987 +02, +02, +00, +00, +02, +02, +00, +00,
Ghana 1975 +02, +02, +00, +00, +06, +04, +02, +00,
Guinée 1979 +01, +01, +00, +00, +03, +03, +00, +00,
Guinée équatoriale 2010 +00, +00, +00, +00, +00, +00, +00, +00,
Guinée-Bissau 2006 +00, +00, +00, +00, +01, +00, +01, +00,
Kenya 1991 +07, +04, +03, +00, +17, +04, +11, +02,
Lesotho 2003 +01, +00, +00, +01, +01, +00, +00, +01,
Liberia 2002 +00, +00, +00, +00, +02, +01, +01, +00,
Libye 1978 +05, +05, +00, +00, +00, +00, +00, +00,
Madagascar 1983 +03, +01, +02, +00, +08, +03, +03, +02,
Malawi 1982 +02, +01, +01, +00, +06, +03, +01, +02,
Mali 1977 +04, +03, +00, +01, +14, +09, +04, +01,
Maroc 1975 +09, +09, +00, +00, +11, +07, +04, +00,
Maurice 1995 +02, +02, +00, +00, +01, +00, +01, +00,
Mauritanie 1981 +02, +01, +01, +00, +03, +03, +00, +00,
Mozambique 1982 +01, +01, +00, +00, +04, +02, +01, +01,
Namibie 2000 +02, +01, +01, +00, +08, +01, +05, +02,
Niger 1974 +03, +01, +02, +00, +19, +09, +06, +04,
Nigeria 1974 +02, +02, +00, +00, +13, +07, +03, +03,
Norvège[note 4] 1977 +00, +00, +00, +00, +01, +00, +01, +00,
Ouganda 1987 +03, +01, +02, +00, +05, +04, +01, +00,
République centrafricaine 1980 +02, +00, +02, +00, +09, +06, +02, +01,
République du Congo 1987 +01, +00, +01, +00, +04, +02, +02, +00,
République démocratique du Congo 1974 +05, +03, +01, +01, +03, +00, +00, +03,
Royaume-Uni[note 5] 1984 +01, +00, +01, +00, +01, +00, +01, +00,
Rwanda 2000 +00, +00, +00, +00, +01, +01, +00, +00,
Sao Tomé-et-Principe 2006 +00, +00, +00, +00, +00, +00, +00, +00,
Sénégal 1976 +07, +05, +02, +00, +08, +06, +00, +02,
Seychelles 1980 +02, +00, +02, +00, +02, +01, +00, +00,
Sierra Leone 2005 +00, +00, +00, +00, +06, +03, +02, +01,
Soudan 1974 +03, +02, +01, +00, +05, +03, +02, +00,
Soudan du Sud 2016 +00, +00, +00, +00, +03, +01, +01, +01,
Tanzanie 1977 +07, +03, +03, +01, +05, +02, +03, +00,
Tchad 1999 +02, +00, +01, +01, +07, +04, +02, +01,
Togo 1998 +01, +01, +00, +00, +07, +04, +01, +02,
Tunisie 1975 +08, +07, +01, +00, +13, +06, +05, +02,
Zambie 1984 +01, +00, +01, +00, +07, +03, +02, +02,
Zimbabwe 1982 +05, +03, +02, +00, +02, +02, +00, +00,

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Pour l'Espagne : ces sites sont situés en Afrique.
  2. a et b Pour la France : Réunion.
  3. Pour l'Égypte : uniquement la partie africaine.
  4. Pour la Norvège : île Bouvet.
  5. Pour le Royaume-Uni : Sainte-Hélène.

RéférencesModifier

  1. « Les critères de sélection », UNESCO
  2. (fr) Listes indicatives (site de l'Unesco)
  3. Raymond GOY, « Les régions établies par l'UNESCO en vue de l'exécution de ses activités régionales. », Annuaire français de droit international,‎ année 1974, p. 613-625
  4. (en) « Composition of macro geographical (continental) regions, geographical sub-regions, and selected economic and other groupings », Division statistique des Nations unies,
  5. « Résumé de la 41e session | 41e session du Comité du patrimoine mondial », sur 41whckrakow2017.pl (consulté le 19 août 2017)
  6. « Liste du patrimoine mondial », Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture
  7. « Patrimoine mondial en péril », UNESCO
  8. « Le site des Villes anciennes de Djenné (Mali) ajouté à la Liste du patrimoine mondial en péril », sur UNESCO, (consulté le 16 juillet 2016)
  9. « Les cinq sites libyens du patrimoine mondial inscrits sur la Liste du patrimoine mondial en péril », sur UNESCO, (consulté le 16 juillet 2016)
  10. « Le Parc national du Simien (Ethiopie) retiré de la Liste du patrimoine en péril », sur UNESCO, (consulté le 8 juillet 2017)
  11. « Le site du Parc national de la Comoé (Côte d’Ivoire) retiré de la Liste du patrimoine en péril », sur UNESCO, (consulté le 8 juillet 2017)
  12. « Côte d'Ivoire : le parc national de la Comoé n'est plus en péril, selon l'Unesco - JeuneAfrique.com », JeuneAfrique.com,‎ (lire en ligne, consulté le 6 juillet 2017)

Voir aussiModifier