Ouvrir le menu principal

Liste des villes du Luxembourg

page de liste de Wikipédia

Ville
Administration
Pays Drapeau du Luxembourg Luxembourg
Type Ville (statut honorifique)
Nombre de subdivisions 12 (2019)
Création XIIIe siècle

(législation actuelle)
Localisation
Localisation de Ville
Les villes du Luxembourg en couleur orange parmi les autres communes du pays.

Cet article présente la liste des villes du Luxembourg, par ordre alphabétique. Bien qu'étant des villes, elles ne constituent pas des espaces urbains et bien que techniquement leur statut soit différent de celui des communes, la différence est inexistante dans la pratique. De plus, à l'exception d'Esch-sur-Alzette, Differdange, Dudelange et Luxembourg-ville, elles sont pour la plupart des communes de moins de 10 000 habitants.

HistoireModifier

Historiquement, le statut de ville était conditionné à la possession d'une charte de peuplement garantissant son affranchissement, mais les droits de la cité étaient définis dans les statuts de ville. Une telle charte est attribuée à Echternach en 1236, à Luxembourg en 1244, à Grevenmacher en 1252 et à Vianden en 1308[1].

La loi de Beaumont affranchit ensuite Bascharage en 1281, Belvaux, Bettembourg avant 1311, Bigonville, Clemency en , Differdange en 1388, Eischen et Esch-sur-Alzette avant 1311, Hautcharage en 1281, Hobscheid, Limpach, Linger et Pétange en 1281[1].

À l'époque moderne, le statut de ville est régi pour la première fois par la loi du qui réinstaure le statut de ville, supprimé lors de l'annexion par la France en 1795[1], à sept villes qui possédaient ce statut, listées ici selon l'ordre indiqué dans le décret : Luxembourg, Diekirch, Grevenmacher, Echternach, Wiltz, Vianden et Remich[2].

Aucune autre commune ne se voit accorder ce statut pendant près de 60 ans, jusqu'à ce qu'il soit accordé à Esch-sur-Alzette le [3]. S'ensuivent l'année suivante, le , la proclamation du statut de ville aux communes de Differdange, Dudelange, Ettelbruck et Rumelange[4]. Le le statut est accordé à la commune d'Hollerich, sous le nom d'Hollerich-Bonnevoie[5], mais le perd de facto le quand la commune est rattachée à la ville de Luxembourg[6].

Le statut de ville est réaffirmé par la loi communale du qui, tout en remplaçant l'ancienne loi de 1843 et les différents textes ayant accordé ce statut au cours du XXe siècle, le maintient aux communes suivantes, listées selon l'ordre utilisé dans la loi[7] : Luxembourg, Diekirch, Differdange, Dudelange, Echternach, Esch-sur-Alzette, Ettelbruck, Grevenmacher, Remich, Rumelange, Vianden et Wiltz.

Enfin, la loi du supprime la particularité concernant l'élection des échevins des villes par le Grand-duc, tous les échevins du pays sont désormais désignés par le ministre de l'intérieur[1].

Liste des villesModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.


Données au [8],[9]
Armoiries Nom Canton Population Superficie
(en km2)
Densité
(en hab./km²)
Date de la loi
Diekirch Diekirch +006 988, +0012,42 562,6
Differdange Esch-sur-Alzette +026 796, +0022,18 1 208,1
Dudelange Esch-sur-Alzette +021 087, +0021,38 986,3
Echternach Echternach +005 618, +0020,49 274,2
Esch-sur-Alzette Esch-sur-Alzette +035 382, +0014,35 2 465,6
Ettelbruck Diekirch +008 926, +0015,18 588
Grevenmacher Grevenmacher +004 904, +0016,48 297,6
Luxembourg Luxembourg +119 215, +0051,46 2 316,7
Remich Remich +003 707, +0005,29 700,8
Rumelange Esch-sur-Alzette +005 608, +0006,83 821,1
Vianden Vianden +002 080, +0009,67 215,1
Wiltz Wiltz +007 066, +0039,25 180

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d Christiane Loutsch-jemming, « La législation communale », sur http://www.mi.public.lu, (consulté le 2 mars 2017).
  2. « Mémorial A no 17 », sur legilux.public.lu, .
  3. « Mémorial A no 34 », sur legilux.public.lu, .
  4. « Mémorial A no 42 », sur legilux.public.lu, .
  5. « Mémorial A no 18 », sur legilux.public.lu, .
  6. « Mémorial A no 23 », sur legilux.public.lu, .
  7. « Mémorial A no 64 », sur legilux.public.lu, .
  8. « Population par canton et commune », sur http://www.statistiques.public.lu, STATEC, (consulté le 2 avril 2019).
  9. « Superficie par canton et commune », sur http://www.statistiques.public.lu, STATEC, (consulté le 5 mai 2018).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :