Ouvrir le menu principal

Liste des souverains du Samtskhe

page de liste de Wikipédia

Ce qui suit est la liste des souverains du Samtskhe. Le Samtskhe (en géorgien : სამცხე) est une province historique du sud-ouest de la Géorgie, aujourd'hui partie de la région administrative géorgienne de Samtskhé-Djavakhétie.

Sommaire

OrigineModifier

Dès le début du XIIIe siècle, elle acquiert une certaine autonomie sous la direction d'une famille de grands féodaux, les Jakéli, Jaqéli ou Djaqéli. Ils gouvernent de manière héréditaire la province avec les titres de « duc » puis de « princes et atabegs de Meschie ou Meskhie ».

Le Samtskhe est attribué à l'Empire ottoman lors du partage de la Géorgie en sphère d'influence au XVIe siècle avec la Perse. Les princes de la famille Jakéli, convertis à l'islam, gouvernent à partir de 1625 avec le titre de « pacha d'Akhaltsikhé », ville qui est la capitale de cette province qui est définitivement annexée à l'Empire ottoman en 1744/1750 avant d'être cédée à l'Empire russe en 1829 à la suite de la guerre russo-turque de 1828-1829 et de la signature du traité d'Andrinople.

Ducs de MeschieModifier

  • 1184-1213 : Botso II, duc et connétable de Meschie ;
  • 1223-1247 : Ioané II-Qvarqvaré Ier, duc et connétable de Meschie, son frère ;
  •  ????-1269 : Serge Ier, fils de Béka mort en (1221), son petit-fils.

Princes indépendantsModifier

Ducs de MeschieModifier

Princes indépendantsModifier

Pachas d'AkhaltsikhéModifier

Pachas héréditairesModifier

Annexion ottomane en 1750.

Pachas non héréditaires nommés par les OttomansModifier

  • 1750-1758 : Hadji Ahmad ;
  • 1758-1759 : Hassan ;
  • 1759-1761 : Ibrahim ;
  • 1761-1767 : Hassan, de nouveau ;
  • 1767-1795 : Souleïman-Pacha ;
  • 1795-1802 : Sabouth, beau-frère du Sultan ;
  • 1802-1803 : Gbariph-Pacha, atabeg, fils de Souleïman-Pacha ;
  • 1803-1828 : Sélim Khimchiachwili, son fils Pharad est tué lors de l'assaut des Russes contre la ville.

Notes et référencesModifier

  1. Vassal direct des Mongols.

SourcesModifier