Liste des souverains de Bulgarie

page de liste de Wikipédia

Cet article présente les périodes de règnes des khans, knèzes et tsars des Bulgares dans l'ordre chronologique. Cette liste n'intègre pas la période précédant l'arrivée des Bulgares en « Bulgarie ».

Roi des Bulgares
(bg)Цар на българите
(Tsar na bălgarite)
Image illustrative de l’article Liste des souverains de Bulgarie
Simeon II, dernier roi des Bulgares.

Création 681 (khan des Bulgares)
1879 (prince souverain de Bulgarie)
1908 (roi des Bulgares)
Abrogation
Premier titulaire Asparoukh (khan des Bulgares)
Aleksandăr Ier (prince souverain de Bulgarie)
Ferdinand Ier (roi des Bulgares)
Dernier titulaire Simeon II
Site internet http://www.kingsimeon.bg/

Khanat bulgare du Danube[1]Modifier

Maison de Doulo et autres premières dynastiesModifier

Reconnaissance du khanat bulgare du Danube en 681.

Dynastie de KroumModifier

Conversion au christianisme en 864[2], transformation de l'entité politique nomade en entité politique européenne.

Premier Empire bulgareModifier

Dynastie de KroumModifier

Portrait Nom Début du règne Fin du règne Notes
Boris Ier Michel
Boris I Mihail
(mort en 907)
864 889 Converti au christianisme, il abolit le tengrisme et pose les bases de l'Église bulgare pour n'être soumis ni à Rome ni à Constantinople. Abdique en 889 et se fait moine. Vénéré comme un saint par l'Église orthodoxe.
Vladimir Rassaté
Vladimir Rasate
889 893 Fils du précédent. Il dénonce la christianisation de la Bulgarie et renoue avec le paganisme. Renversé sur ordre de son père.
Siméon Ier le Grand
Simeon I Veliki
(864/65 - 927)
893
927
Fils de Boris Ier. Son règne marque l'âge d'or de la Bulgarie médiévale. Il défait les Magyars puis les Byzantins à l'issue de la guerre de 894-896. Il bat à nouveau ces derniers lors de la guerre de 913-927 et conquiert presque tous les Balkans.
Pierre Ier
Petar I
(mort en 970)

927
969 Fils du précédent. Reconnu comme basileus par les Byzantins comme condition de paix en 927. Après un long règne paisible et prospère, il est confronté aux invasions ruthènes de 968-969, manigancées par les Byzantins, et abdique.
Boris II
(v. 931 – 977)
969 971 Fils du précédent. La Bulgarie devient vassale de la Rus' de Kiev mais les Byzantins gagnent la bataille d'Arcadiopolis et le capturent dans Preslav. Libéré en 977, il est tué par erreur à la frontière bulgare.
De 971 à 977, la Bulgarie est annexée par l'Empire byzantin mais une résistance s'organise autour des Comitopouloï
Romain
Roman
(mort en 997)
977 991 Frère du précédent avec lequel il est capturé en 971. De retour en Bulgarie en 977 et reconnu comme roi, il laisse le pouvoir effectif à Samuel et finit à nouveau capturé par les Byzantins.

Maison des ComitopouloïModifier

Portrait Nom Début du règne Fin du règne Notes
Samuel
Samuil
(mort en 1014)
997
1014
Fils du comte Nikola Kumet, il assume le titre royal à la mort de Romain et reprend le contrôle des Balkans. Sur la défensive à partir de 1001, il offre une résistance acharnée aux armées de Basile II mais est vaincu à la bataille de Kleidion peu avant sa mort.
Gabriel Radomir
Gavril Radomir
(mort en 1015)

1014
1015 Fils du précédent. Assassiné par son cousin Ivan Vladislav, qui lui devait la vie, à l'instigation des Byzantins.
Ivan Vladislav
(mort en 1018)
1015 Février
1018
Cousin du précédent. Tué en assiégeant Dyrrhachium en 1018. Sa mort provoque la dissolution de l'Empire bulgare qui est annexé par l'Empire byzantin et divisé en thèmes.

Domination Byzantine jusqu'en 1185,avec deux remises en cause en 1040-1041 et 1072-1073, lors des révoltes de la noblesse bulgare. Deux tsars furent couronnés:

Second Empire bulgareModifier

AssénidesModifier

Portrait Nom Début du règne Fin du règne Notes
Théodore-Pierre (Pierre IV)
Teodor-Petar
(mort en 1197)
1185 1197 Originaire du thème de Paristrion et un des meneurs de la révolte contre l'Empire byzantin. Mort assassiné par des conspirateurs.
Ivan Asen Ier
(mort en 1196)
1190 1196 Frère du précédent avec lequel il dirige la révolte contre les Byzantins puis règne conjointement. Mort assassiné par des conspirateurs.
Kaloyan (Jean)
(v. 1172 – 1207)
1196 1207 Frère des deux précédents. Il écrase les Latins à la bataille d'Andrinople en 1205 puis ravage la Thrace, s'adjugeant le surnom de « tueur de Romains ». Il meurt assassiné par un mercenaire couman.
Boril 1207 1218 Fils d'une sœur des trois précédents. Il est renversé par son cousin Ivan, fils d'Ivan Asen Ier, qui le fait aveugler.
Ivan Assen II
(v. 1190 – 1241)
1218
1241
Fils d'Ivan Asen Ier. Vainqueur des Épirotes à la bataille de Klokotnica en 1230, faisant de la Bulgarie la puissance dominante des Balkans. Son règne est l'apogée du Second Empire bulgare.
Koloman Ier
Kaliman I Asen
(v. 1234 – 1246)
1241 1246 Fils, encore enfant, d'Ivan Assen II.
Michel II
Mihail II Asen
(1238 – 1256)
1246 1256 Fils d'Ivan Assen II et demi-frère du précédent. Assassiné par ses boyards qui lui reprochent un traité de paix désavantageux avec l'empire de Nicée.
Koloman II
Kaliman II Asen
(mort en 1256)
1256 1256 Neveu d'Ivan Assen II. Participant à la conspiration contre son cousin Michel II avant d'être lui-même renversé la même année. Dernier tsar assénide en ligne directe.
Mitso Asen 1256 1257 Gendre d'Ivan Assen II.
Konstantin Ier
(mort en 1277)
1257 1277 Fils d'un boyard appelé Tih. Rattaché à la dynastie assénide par son mariage avec Irène Doukaina Lascarina, petite-fille d'Ivan Asen II. Renversé par une révolte populaire contre son incapacité à mettre fin aux raids mongols.
Ivaïlo
Ivaylo
(mort en 1281)
1278 1279 Meneur du soulèvement contre Konstantin, confronté à la fois aux Mongols et aux Byzantins qui cherchent à imposer Ivan Asen III. Contraint à la fuite par l'hostilité de la noblesse avant d'être assassiné à la cour de Nogaï.
Ivan Asen III
(v. 1259/60 – 1303)
1279 1280 Fils de Mitso. Imposé comme tsar par les Byzantins avant de prendre la fuite au retour d'Ivaylo.

Maison TerterModifier

Portrait Nom Début du règne Fin du règne Notes
Georges Ier
Georgi I Terter
(mort en 1308/09)
1280 1292 D'abord soutien d'Ivan Asen III, il s'empare du trône à la fuite de ce dernier. Face aux raids répétés de Nogaï Khan, il cherche l'appui des Serbes et des Byzantins. Il s'exile à Constantinople en 1292.
Smilets
(mort en 1298)
1292 1298 Issu de la noblesse mais d'ascendance inconnue. Devenu tsar avec l'appui de Nogaï, son règne marque l'acmé de l'influence mongole en Bulgarie.
Tzaka
(mort en 1300)
1299 1300 Fils de Nogaï, il s'empare de la Bulgarie en fuyant son ennemi Toqtaï Khan qui l'assiège dans Tarnovo. Assassiné par Théodore Svetoslav.
Théodore Svetoslav
Todor Svetoslav
(v. 1270 – 1322)
1300 1322 Fils de Georges Ier Terter. Fin de l'ingérence mongole grâce à la coopération avec Toqtaï auquel il envoie la tête de Tzaka. Vainqueur des Byzantins à la bataille de Skafida en 1304. Son règne voit la Bulgarie retrouver sa stabilité.
Georges II
Georgi II Terter
(mort en 1323)
1322 1323 Fils de Théodore Svetoslav. Mort subitement après un an de règne.

Maison ChichmanModifier

Portrait Nom Début du règne Fin du règne Notes
Michel III
Mihail III Shishman Asen
(v. 1280 – 1330)
1323 1330 Fils de Shishman de Vidin et peut-être d'une petite-fille anonyme d'Ivan Assen II. D'abord despote du tsarat de Vidin avant d'être élu tsar. Vaincu et tué par les Serbes à la bataille de Velbajd.
Ivan Stefan
(1308 – 1373)
1330 1331 Fils du précédent. Imposé par son oncle Stefan Uroš III de Serbie. Déposé par les boyards, le contraignant à l'exil.
Ivan Alexandre
Ivan Aleksandar
(mort en 1371)
1331 1371 Neveu de Michel III. Vainqueur des Byzantins à la bataille de Rusokastro en 1332. Confronté à de nombreux défis, comme la peste noire et les montées en puissance de l'Empire serbe et des Ottomans. À sa mort, la Bulgarie est divisée entre ses fils.
Ivan Chichman
Ivan Shishman
(1350/51 – 1395)
1371 1395 Fils cadet d'Ivan Alexandre. Héritier du tsarat de Tarnovo. Connu pour sa lutte désespérée contre les Ottomans jusqu'à la chute de Tarnovo en 1393 puis son exécution sur ordre de Bayezid Ier.
Ivan Sratsimir
(1324/25 – 1397)
1356 1396 Fils aîné d'Ivan Alexandre. Déshérité au profit d'Ivan Chichman, il s'autoproclame tsar à Vidin. Vassal de la Hongrie puis des Ottomans à partir de 1388. Renversé par ces derniers à l'issue de la bataille de Nicopolis.

Principauté puis royaume de BulgarieModifier

Maison de BattenbergModifier

Portrait Nom Début du règne Fin du règne Notes
Alexandre Ier
Aleksandar I
(1857–1893)

1879

1886
Fils du prince Alexandre de Hesse-Darmstadt et de Julia Hauke. Élu à l'unanimité premier prince souverain de Bulgarie par l'Assemblée nationale en conséquence du traité de Berlin de 1878. Contraint à l'abdication pendant la crise bulgare.

Maison de Saxe-Cobourg et GothaModifier

Portrait Nom Début du règne Fin du règne Notes
Ferdinand Ier
(1861–1948)

1887

1918
Fils du prince Auguste de Saxe-Cobourg-Gotha et de Clémentine d'Orléans. Élu à l'unanimité par l'Assemblée nationale. Il devient roi à la proclamation du royaume de Bulgarie en 1908. Contraint à l'abdication par la défaite de 1918.
Boris III
(1894–1943)

1918

1943
Fils du précédent et de Marie-Louise de Bourbon-Parme.
Siméon II
Simeon II
(1937)

1943

1946
Fils du précédent et de Jeanne de Savoie. Déposé à l'issue de l'abolition de la monarchie par référendum en 1946. Premier ministre de 2001 à 2005.

Notes et référencesModifier

  1. R.J. Crampton, A concise history of Bulgaria, Cambridge University Press, Cambridge, 2005, p. 270
  2. Certains historiens ou spécialistes de l'histoire de la Bulgarie mentionnent 863 et d'autres 865

Articles connexesModifier