Ouvrir le menu principal

Liste des seigneurs de La Roche-Bernard

page de liste de Wikipédia

Famille de La Roche-BernardModifier

 
Armes de la Famille de La Roche-Bernard : D'or à une aigle éployée bicéphale de sable, becquée, lampassée et membrée de gueules.

Vassal du duc de Bretagne Eudon, reconnut en 1294 devoir au duc pour son fief de la Roche trois chevaliers d'ost dont Thébaud de Rochefort avait la moitié à cause de la terre d'Assérac,”

Un contre-scel de ce seigneur de l'année 1298 porte D'or à l'aigle à deux têtes éployée de sable, armée et becquée de gueules,

 
Armes de la Famille de La Roche-Bernard : De vair plein.

À la suite du décès de Hermine de Lohéac, Eudon et ses descendants, héritiers de la défunte prirent nom et armes de Lohéac.

Dans les premières années du XIVe siècle le fief de La Roche-en-Nort était passé dans la maison de la Roche-Bernard, les sires de la Roche-Bernard en firent le chef-lieu d'une foule d'autres fiefs voisins constituant une importante seigneurie. Bernard III, sire de la Roche-Bernard, rendit aveu au duc de Bretagne en 1305 pour ses baronnies de la Roche-Bernard et de la Roche-en-Nort,

Famille de Montfort (en Bretagne)Modifier

Saint Vincent Ferrier ( † 1419), prêtre dominicain prédicateur vint prêcher à La Roche-Bernard en février 1418.

Famille de LavalModifier

Branche de Montfort-LavalModifier

Maison de RieuxModifier

Maison de ColignyModifier

Famille de La TrémoilleModifier

La succession des comtes de Laval échut à Henri III, duc de Thouars, petit-fils d'Anne de Laval, fille de Guy XVI,

 
Armes de Henri III de La Trémoille.

Famille de HautemerModifier

Maison de LorraineModifier

Branche de GuiseModifier

 
Armes de Claude de Lorraine, duc de Chevreuse.

Les créanciers de Claude de Lorraine firent saisir la baronnie de la Roche-Bernard qui fut vendue à leur profit et achetée judiciairement en 1636, pour 165 000 livres, par Charles du Cambout, marquis de Coislin (Archives de Loire-Inférieure, E439).

Famille du CamboutModifier

 
Armes de la Famille du Cambout : De gueules, à trois fasces échiquetées d'argent et d'azur de deux tires.

Par lettres patentes enregistrées au Parlement de Bretagne le 8 octobre 1665 et à la chambre des comptes de Nantes le 10 décembre 1665, le marquisat de Coislin, les baronnies de Pontchâteau, de La Roche-Bernard, et la seigneurie de Brignan sont réunies en duché-pairie de Coislin.

Maison de LorraineModifier

Branche d'Elbeuf, rameau d'ArmagnacModifier

 
Armes des Princes de Lambesc.

Louis de Lorraine céda dès 1741 la baronnie de la Roche-Bernard à Charles de Lorraine, comte d'Armagnac,


Le 14 janvier 1744 il la vendit, moyennant 410 000 livres, à Renaud-Gabriel de Boisgeslin, marquis de Cucé.

Maison de Boisgelin, Branche de CucéModifier

 
Armes de la Maison de Boisgelin : Ecartelé : aux 1 et 4 de gueules à une molette d'argent ; aux 2 et 3 d'azur plein.


À la mort de ses parents, Jean de Dieu-Raymond de Boisgelin de Cucé, aîné des enfants de Renaud-Gabriel de Boisgeslin, céda ses droits de naissance à son frère Louis-Bruno qui devint ainsi baron de La Roche-Bernard,


Le dernier baron de La Roche-Bernard ne voulut pas émigrer : ils furent, lui et sa femme, arrêtés en 1793, condamnés à mort par le tribunal révolutionnaire de Paris le 7 juillet 1794 et exécutés.

Sources et bibliographieModifier

Frédéric SAULNIER, Le parlement de Bretagne 1554-1790, 1991, 2 t., LXIII-892-29 p., 2e éd.,

  • Alain Raison de Cleuziou, "Guillaume de Rosmadec et la seigneurie de Buhen-Lantic", BMSECN, t. XLII, 1904, p. 207-306
  • Dom Morice, Preuves de l'Histoire de Bretagne, Planches des sceaux no 178

NotesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier